mis à jour le

7Oéme édition du «DAAKA» annuel de Médina Gounass Les pèlerins satisfaits des dispositions prises par l’Etat

C'est partie pour dix jours de retraite spirituelle dans la cité religieuse de Medina Gounass (62Km de Vélingara). Mais contrairement aux années précédentes, c'est déjà une note de satisfaction des pèlerins sur les conditions d'hébergement, d'accès mais surtout, de distribution d'eau.
Depuis Vendredi, de nombreux fidèles, venus de partout, sont dans la ville sainte de Madina Gounass. Et en bons talibés Tidjanes, pour l'essentiel, ils ont eu à procéder, à la «khadratoul djouma». Le DAAKA (rassemblement pour la retraite spirituelle) a été institué en 1942, par Thierno Mohamadou Saidou BAH (RTA). Le DAAKA se singularise par une retraite spirituelle ponctuée par des lectures du Saint Coran et des Zikr. De 1942 à 1960, il s'est tenu de façon restreinte, n'associant que les membres de la famille et proches du marabout. Ce n'est qu'à partir de 1960 qu'il a été élargi à tout le monde.

Le choix du site actuel remonte au début des années 70. Le guide religieux, en naturaliste, avait invité les fidèles à se recueillir, tout en veillant à la préservation de la nature. Autrement dit, aucune transformation n'était ermise. Il exhortait au respect de l'environnement. L'essence de la rencontre est de permettre au croyant de se concentrer, ne serait-ce qu'une fois pendant quelques jours, pour glorifier Dieu. Le marabout a invité tous les fidèles à partager avec lui cette conviction et à procéder une introspection. Accueillant des milliers de pèlerins, le comité d'organisation^, en accord avec les autorités étatiques, a pris de nouvelles mesures, pour éviter les accidents ou autres impairs notés ces dernières années. C'est ainsi que des tentes plus spacieuses que celles de l'année dernière, en paille, ont été aménagées. Le président du Comité d'organisation du «daaka», Seydou Bâ, expliquant
l'option de ces bâches, après l'incendie de 2010, dira : «nous avions 1.200 tentes, l'année dernière et en avions commandé 1.500, pour cette présente édition. Mais, nous n'avons pu en avoir que 906». S'agissant de l'approvisionnement en eau, un nouveau forage de 150m3 devait être fonctionnel, en plus du soutien des services de l'hydraulique, avec 18 camions citernes, quotidiens. Les Sapeurs pompiers viennent également en appui, avec leur camion citerne de 10m3. Le dispositif sécuritaire est renforcé avec 200 gendarmes. Sur le plan sanitaire, 21 agents supervisés par trois médecins constituent le dispositif. Pour cette édition, les pèlerins souhaitent que les dispositions mises en place continuent jusqu'à la fin du Dakka.
Djiby GUISSE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

édition

AFP

La "Journée du manuscrit"

La "Journée du manuscrit"

AFP

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Le Huffington Post lance une édition en Algérie

Christian Wilfrid Diankabakana(AEM), à Oyo, Congo

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre

Congo : 27ème édition de la journée nationale de l'arbre

médina

AFP

Maroc: 30 millions d'euros pour la rénovation de la médina de Fès

Maroc: 30 millions d'euros pour la rénovation de la médina de Fès

Lemag - MAP

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Lemag - MAP

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

Marrakech : Des chasseurs de trésors dégradent un mausolée

pèlerins

AFP

Rwanda: Kibeho, ses apparitions, ses miracles et ses pèlerins

Rwanda: Kibeho, ses apparitions, ses miracles et ses pèlerins

AFP

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

Nigeria: polémique sur les subventions aux pèlerins musulmans

AFP

La Mecque: les pèlerins achèvent le hajj, tragiquement endeuillé

La Mecque: les pèlerins achèvent le hajj, tragiquement endeuillé