mis à jour le

France : Laurent Fabius, ministre le plus fortuné avec plus de 6 millions d'euros de patrimoine


Depuis l'affaire des comptes cachés en Suisse de Jérôme Cahuzac, la politique française ne jure plus que par un mot : la transparence. Sous la pression de l'Élysée et de Matignon, la totalité des ministres ont publié, lundi 15 avril, leur déclaration de patrimoine. Parmi eux, Laurent Fabius était l'un des plus attendus. Immobilier, comptes épargne, placements... Petit aperçu des déclarations.
L'heure de la transparence a-t-elle sonné ? Depuis l'affaire Cahuzac, qui a démissionné après la révélation de Mediapart concernant une évasion fiscale en Suisse, la pression ne faiblit pas sur les épaules des élus et responsables politiques français. Les premiers d'entre eux, membres du gouvernement, ont ainsi été sommés par l'Élysée de publier une déclaration de patrimoine, au plus tard lundi 15 avril.
Tous ont dû s'exécuter. Y compris le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Celui-ci a déclaré avoir acquis un appartement à Paris en 2008 pour la somme de 2,6 millions d'euros ainsi que plusieurs maisons, en Ariège et en Haute-Normandie, pour une valeur de plus de 1,1 millions d'euros. Il affirme également avoir des parts dans la société Piasa SVV à hauteur de 1,2 millions d'euros et être titulaire d'une assurance-vie de 516 349 euros. Au total, il culmine avec un patrimoine évalué à 6,07 millions d'euros.
Sa ministre délégué à la Francophonie, Yamina Benguigui, a quant à elle déclaré 15 000 euros de « biens mobiliers divers » ou encore deux assurances-vie dont le montant s'élève à près de 200 000 euros. L'ancienne réalisatrice et écrivain possède également des parts dans la société de production Elemiah pour 75 000 euros, selon leur valeur actuelle.
Au peigne fin...
Avant eux, plusieurs ministres n'avaient pas attendu la date-butoir pour respecter l'injonction de l'Élysée. Najat Vallaud-Belkacem a publié, le 10 avril, une déclaration faisant état de 25 000 euros à titre de compte épargne.
La porte-parole du gouvernement ne déclare en revanche aucun bien immobilier, contrairement à Pierre Moscovici, propriétaire d'un duplex à Montbeliard, évalué à 200 000 euros. Pascal Canfin, ministre délégué au Développement, affirme également avoir acquis un appartement à Paris pour 540 000 euros en juillet 2012, être le titulaire d'une assurance-vie de 2 760 euros, et le détenteur de parts sociales dans le magazine Alternatives Economiques ainsi que dans deux librairies de la Nièvre (5 820 euros).
D'autres enfin, comme Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, sont allés jusqu'à déclarer la possession d'une place de parking souterrain, ou encore, comme la ministre de la Justice, Christiane Taubira, celle de trois vélos,- des marques Décathlon, Peugeot et Gitane - pour une valeur cumulée de 900 euros. Sacrée transparence.

AFP

France

AFP

Migrants: la France et la Libye "renforcent leur coopération"

Migrants: la France et la Libye "renforcent leur coopération"

AFP

Zak, militant politique et LGBT algérien, poursuit ses combats en exil en France

Zak, militant politique et LGBT algérien, poursuit ses combats en exil en France

AFP

Agressions sexuelles et séquestrations: la star congolaise Koffi Olomidé "souhaite" comparaître en France (avocat)

Agressions sexuelles et séquestrations: la star congolaise Koffi Olomidé "souhaite" comparaître en France (avocat)

Laurent

AFP

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

AFP

CPI: les juges doivent réexaminer la demande de libération de Laurent Gbagbo

CPI: les juges doivent réexaminer la demande de libération de Laurent Gbagbo

AFP

CPI: décision attendue sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo

CPI: décision attendue sur une éventuelle libération de Laurent Gbagbo

ministre

AFP

Algérie: le parti du Premier ministre souhaite un nouveau mandat de Bouteflika

Algérie: le parti du Premier ministre souhaite un nouveau mandat de Bouteflika

AFP

Ethiopie: le Premier ministre réforme

Ethiopie: le Premier ministre réforme

AFP

Boycott contre "la chèreté de la vie" au Maroc: un ministre présente sa démission

Boycott contre "la chèreté de la vie" au Maroc: un ministre présente sa démission