mis à jour le

Crise d’autorité à Rewmi La réplique salée de Macky Sall à Idrissa

Le rouleau compresseur contre Idrissa Seck continue de plus belle. L'une des stratégies de Macky est de décomposer, via l'attelage gouvernemental, le premier cercle de Rewmi.

Il lui a fallu jouer sur les nerfs de ses ministres dans le gouvernement, pour arriver à mettre dans une difficile posture le Maire de Thiès. Le Président de la République vient de poser un acte politique fort, en direction de son farouche adversaire qui l'a aidé, pourtant, à accéder au pouvoir. Depuis l'annonce faite par Idy, sur les quatre cent douze milliards laissés par Abdoulaye Wade, le pouvoir central est devenu effervescent. La vérité cachée au Sénégalais, sur la bonne santé financière du trésor et que le Maire de Thiès a publiquement démentie, a donné une certaine grippe au vent de la bonne gouvernance incarnée par Macky Sall. C'est dire donc, que le feuilleton d'un long combat est à son acte I. Les révoltes d'Oumar Gueye et ensuite de Pape Diouf sont des paramètres de lecture du divorce définitif entre les deux hommes, tous formés par Wade. Mais aussi, cela montre, par la même occasion, à travers les tronches des « rebelles », toute la détermination du pouvoir à effacer un redoutable stratège du landerneau politique. De la même manière, en jouant sur le champ visible et non sous marin du combat politique, le Chef de l'Etat indique la voie à suivre à ses partisans et lance un signal fort à son adversaire. Tout aussi, il lui reconnaît un statut de leader de la nouvelle opposition. Et sur ce registre, Macky verra certainement toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Ce que d'aucuns appellent une crise d'autorité à Rewmi, est un chèque en blanc à tous les «mackistes» d'aller au front. Depuis la création de son parti, Idrissa Seck n'a jamais connu un instant de contradiction. Dès lors, cette rébellion au sein de sa formation le trouble. Mais, à quel point ? Bête politique, à cette alternative, il s'y était déjà probablement préparé, lui, qui a connu les dures réalités du pouvoir, sous Wade. Alors, du côté de ses nouveaux proches, on souffle que la réplique d'Idy ne saurait tarder et qu'il rendra «coup pour coup». Aura-t-il les moyens politiques pour faire face ?
Par Pape Amadou Gaye
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

crise

AFP

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

Gabon: état de crise latente trois mois après la présidentielle

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

AFP

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement, bientôt la crise politique?

Maroc: toujours pas de nouveau gouvernement, bientôt la crise politique?

Rewmi

Moussa Keita

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Abdourahmane Diouf de Rewmi sur la pénurie d’eau :

Moussa Keita

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Rewmi fm 97.5 vous propose tous les dimanches, une émission consacrée

Moussa Keita

Benno Bokk Yakaar

Benno Bokk Yakaar