mis à jour le

Magatte Ngom, coordonnateur adjoint Macky 2012: «Idrissa Seck, Moustapha Niass et les autres doivent avoir une honnêteté intellectuelle»

Conseillé spécial du président de la République et coordonnateur adjoint de la coalition Macky 2012, Magatte Ngom a été l'invité de Modou Mbacké Niang sur Penccum Rewmi. Au cours de l'émission sur Rewmi FM, ils ont débattu sur la situation de la coalition BBY, l'actualité nationale, la dépénalisation de l'homosexualité et la communication du gouvernement.


Des hommes politiques de distingués partis ont effectué des sorties, ces dernières semaines, pour aborder la gestion du président de la République, Macky Sall. En effet, Idrissa Seck, Moustapha Niass, Aissata Tall Sall ont estimé que «le président de la République n'a pas encore posé de bonnes bases qui peuvent inspirer l'espoir». Sur ce, Magatte Ngom les appelle à faire preuve d'honnêteté intellectuelle, en expliquant ce que Macky Sall a réellement trouvé, lorsqu'il a été porté à la tête de la nation. Parce que, renseigne-t-il : «notre économie a été complètement désordonnée. Quand Idrissa Seck dit qu'Abdoulaye Wade a laissé 418 milliards, il est dans la gratuité et non dans un raisonnement scientifique. Car, il devait également expliquer aux sénégalais que Wade nous a également laissé une dette de 300 mille milliards qu'on doit payer, à raison de 603 milliards, chaque année». S'agissant du président de l'Assemblée nationale, selon qui, «Macky Sall doit continuer les chantiers d'Abdoulaye Wade et mettre le pays sur la bonne voie», le conseillé du président affirme que Niasse, en disant sa pensée, doit aussi faire part des difficultés dans lesquelles on a trouvé le pays.
Aussi, informe M. Ngom, «c'est à cause de toutes ces affirmations que j'ai dit, tout récemment, que la coalition BBY n'a aucun intérêt pour Macky Sall. Parce que dans cette entente, il n'y a que quatre partis qui prennent des décisions : l'Apr, l'Afp, le Ps et Rewmi». Appelant Macky Sall à reconfigurer la coalition BBY, afin que tout le monde se sente concerné, Magatte Ngom invite les sénégalais à faire la promotion des produits locaux, «en consommant local». Concernant la communication du gouvernement, M. Ngom a magnifié le séminaire tenu récemment sur son harmonisation. Par ailleurs, précisant que la coopération du Sénégal avec les USA n'est pas fondée sur la dépénalisation de l'homosexualité, Magatte Ngom informe que les deux pays ont leurs intérêts à défendre et que même si cela est le souhait des USA, Macky Sall a reconnu que nos valeurs n'étaient pas compatible avec l'homosexualité.
Cheikh Moussa SARR
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye