mis à jour le

Tunis Air : Rapprocher Tunis de Ouagadougou

Les responsables de Tunis Air ont échangé ce 15 avril 2013 à Ouagadougou sur les opportunités qu'offre leur compagnie dans l'espace aérien. Ce cadre d'échanges qui a connu la présence de Harouni Karim, ministre tunisien en charge des transports, est intervenu le lendemain de l'ouverture officielle, symbolisée par un vol inaugural, de la ligne Ouagadougou-Tunis-Ouagadougou.

21 ans après la signature d'un accord de coopération aérienne entre la Tunisie et le Burkina Faso, c'est une ligne directe reliant Tunis et Ouagadougou qui se trouve ouverte. L'ouverture de cette ligne marque une étape importante pour un nouveau départ entre nos deux pays.

Tunis Air, c'est trois vols directs par semaine à partir de l'aéroport international de Ouagadougou

La compagnie Tunis Air est vieille de 65 ans et dispose de 37 appareils opérationnels obéissant, à en croire son Président directeur général (PDG) Rabah Jerad, aux normes sécuritaires internationales.

Avec 11 vols directs à destination de pays africains en 2011, la compagnie est passée à 15 vols en 2012 et compte atteindre 19 en 2013 et 46 à l'horizon 2016 où elle pense pouvoir s'installer à Johannesburg en Afrique du Sud pour relier enfin l'Afrique d'un bout à l'autre avec sa gazelle. Le ministre Harouni Karim pour qui « quand le transport va, tout va », Tunis Air nourrit de grandes ambitions pour l'Afrique et le reste du monde.

A travers la ligne de Ouagadougou, la compagnie entend offrir, annonce Rabah Jerad, « des facilités énormes à ceux qui veulent découvrir la Tunisie, transiter par Tunis pour aller en Europe ou au Moyen-Orient dans des conditions confortables de transport et de prix ». Et de préciser que trois vols par semaine partiront de l'aéroport international de Ouagadougou.

Mais qu'en est-il des tracasseries policières et autres désagréments souvent décriés à l'endroit de la compagnie ?

Si pour nous Burkinabè, et comme le note l'Ambassadrice extraordinaire de Tunis au Burkina, W. Pauline Hien, le frère qui n'est pas Burkinabè est une personne précieuse avec qui nous nous efforçons de développer des relations sincères, ce ne semble pas être pareil en Tunisie à l'égard notamment des Africains de peau noire. Ce qui donne malheureusement parfois lieu à des scènes désagréables et peu attrayants tels que ceux dénoncés dans la presse ces jours-ci, par un client de la compagnie.

Cette situation, les responsables de Tunis Air en ont eu connaissance. A propos, le ministre Harouni Karim annonce, « on vous promet qu'on va ouvrir une enquête sur cet incident et situer les responsabilités parce qu'un incident en Tunisie, c'est de trop. Ça ne se toléra pas, soyez-en sûrs ». Et d'ajouter, « on a accueilli des centaines de milliers de nos amis et frères africains dans le respect et ont étudié dans nos universités dans le respect, ils travaillent en Tunisie dans le respect ; c'est notre devoir ».

Avant de donner à espérer que désormais « tous les intervenants traiteront tous les passagers avec respect et égalité », le PDG de la compagnie voit dans cette situation, une rigueur policière tenant notamment au fait que certaines personnes transitent par la Tunisie avec de faux documents. En effet, dira-t-il « en 2012, Tunis Air a payé l'équivalent d'un million d'euro d'amende pour les gens passés en Europe avec de faux papiers », avant, « il faut comprendre que le contrôle policier n'est pas institué pour embêter les passagers ».

Relativement à l'inobservation de la ponctualité tant décriée, M. Jerad laisse entendre que « la ponctualité dépend de plusieurs intervenants ». Toutefois, reconnaît-il, « la responsabilité revient à la compagnie aérienne ». « Le développement de la flotte va nous permettre d'améliorer énormément cette ponctualité », a-t-il annoncé.

Espérons que dans le cadre de la relecture de l'accord de coopération aérienne avec notre pays, relecture annoncée par le ministre Harouni Karim pour, selon lui, « l'adapter à l'évolution et le rendre progressiste », de forts engagements dans le sens au moins, du respect de la personne humaine et du client en particulier, seront pris et suivis rigoureusement.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Tunis

AFP

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

Le procès de l'attentat du Bardo s'ouvre en toute discrétion

AFP

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

Deux ans après, le procès de l'attentat de Sousse s'ouvre

AFP

Un cimetière chrétien saccagé va être réhabilité

Un cimetière chrétien saccagé va être réhabilité

Ouagadougou

AFP

Burkina: zones d'ombre et inquiétudes un mois après l'attentat de Ouagadougou

Burkina: zones d'ombre et inquiétudes un mois après l'attentat de Ouagadougou

AFP

Burkina: levée des corps des victimes de l'attentat de Ouagadougou

Burkina: levée des corps des victimes de l'attentat de Ouagadougou

AFP

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque

Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque