mis à jour le

CMCP-International Paper: une station d’épuration écologique

Kenitra vient de se doter d'une nouvelle station d'épuration, construite par l'entreprise CMCP-International Paper. Elle a été mise en route le mercredi 10 avril 2013. Inaugurée par le Ministre de l'Industrie du Commerce et des Nouvelles Technologies et  par le Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement, elle a nécessité un investissement de 50 millions de dirhams. « L'objectif de cette station est de dépolluer les eaux industrielles de notre unité de papeterie. Aujourd'hui nous consommons 6 000 m3 d'eau et la station d'épuration va permettre de traiter la totalité de ces rejets avant de les déverser dans l'Oued Sebou, de manière qu'ils soient en totale conformité avec la réglementation marocaine », explique Fabrice Jacqueroux directeur de l'usine CMCP de Kénitra.

« Le secteur du papier-carton présente des potentialités importantes et appelées à se développer vu son lien organique avec le Plan Emergence et Maroc Vert. Actuellement,  la consommation nationale ne dépasse pas les 15kg/an/habitant, taux encore faible en comparaison avec la moyenne européenne de 200 kg/an/habitant, ce qui laisse une marge très importante pour le développement de cette activité» déclare M. Abdelkader Amara, Ministre de l'Industrie du Commerce et des Nouvelles Technologies.

Cette station d'épuration s'inscrit dans une démarche globale d'engagement pour le développement durable. Elle contribue à la protection de l'environnement en limitant l'impact des rejets en milieu naturel et en l'utilisation des ressources en eau.  Le traitement s'effectuera en deux phases : la station va en premier lieu enlever les matières flottantes de l'eau pour les réutiliser, puis va dégrader la partie organique dissoute dans l'eau afin de limiter sa portée lors des rejets.

 

« J'invite les entreprises nationales à s'inspirer de ce bon exemple de protection de l’environnement et à tirer profit des mécanismes et des partenariats existant en vue d'assurer un développement socio-économique durable» a déclaré le Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement, M. Fouad Diouri.

 

 

Pour sa part, Abdelkader Amara, le Ministre de l'Industrie du Commerce et des Nouvelles technologies a annoncé que par la réalisation de cet investissement, CMCP-International Paper prend un nouveau départ dans l'amélioration de sa compétitivité par la rationalisation de sa consommation d'eau.

 

On notera que la protection de l'environnement est au c½ur d'un nombre croissant de stratégies de développement économique et social du Maroc, et se retrouve au centre de la coopération entre le Ministère de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l’Environnement et ses partenaires socio-économiques. C'est dans ce cadre que le Ministère a initié diverses actions, parmi lesquelles le renforcement du cadre législatif et réglementaire à travers la promulgation de lois et de normes de qualité des rejets, la mise en ½uvre des programmes nationaux de lutte contre la pollution tels que '' Programme National d'Assainissement Liquide '', ou encore l'appui technique et financier aux entreprises industrielles à travers les ''Fonds de Dépollution Industrielle''.

 

Fatimazahraa Rabbaj

 

Focus 

 

Les objectifs de la Charte Nationale de l'Environnement et du Développement Durable

La protection des ressources en eau occupe une place primordiale dans la Charte Nationale de l'Environnement et Développement Durable. C'est dans cette optique que le Gouvernement a mis en place le programme de dépollution du bassin de Sebou, qui a pour objectif de réduire la pollution domestique et industriel ainsi que d'améliorer les conditions de vie des populations.  Dans ce bassin, le '' Fonds de Dépollution Industrielle''  a soutenu le financement de 29 projets de dépollution industrielle sur un total de 116 projets proposés au niveau national. Parmi les grandes entreprises qui ont bénéficié de cet appui (9 millions de Dh) figure le groupe CMCP qui a montré sa volonté et son engagement à prendre en compte la dimension environnementale au niveau de tous ses sites de production.

 

Repère: 

 Un souffle continu pour le développement durable

Recyclage : CMCP- International Paper recycle environ 70% de la totalité du vieux papier collecté au Maroc, soit plus de 110 000 tonnes de vieux papier qui est transformé à Kenitra en produit à valeur ajouté au lieu de finir dans des décharges ou dans la nature.

Consommation d'eau: réduire la consommation d'eau était la première étape du CMCP – International Paper  avant l'installation d'une station de traitement. Cela s'effectuait au travers d'actions de recyclage des eaux dans le process en interne (utilisation d'eau industrielle à la place d'eau fraîche).

Station d'épuration: le groupe a investi plus de 50 millions de dirhams pour installer une station de traitement de ses eaux usées avant leur rejet en milieu naturel.

Utilisation du biogaz: le biogaz généré par l'action de dépollution dans le réacteur anaérobie sera recyclé vers les chaudières du groupe de manière à devenir une source d'énergie.

 

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

écologique

D.Boye

Une Arène Nationale dans le site du Technopole : le  Dumping écologique du siècle

Une Arène Nationale dans le site du Technopole : le Dumping écologique du siècle

Actualités

Fondation d’une société civile écologique en Tunisie

Fondation d’une société civile écologique en Tunisie

Dépêche

Scandale écologique en Guinée-Bissau

Scandale écologique en Guinée-Bissau