mis à jour le

Tchad: le parlement vote le retrait des soldats du Mali "dans un délai raisonnable"

Le Parlement tchadien a voté lundi à la majorité quasi-absolue une résolution réclamant le retrait progressif des soldats tchadiens au Mali, où, selon N'Djamena, 36 soldats ont été tués et 74 blessés.

Par 167 voix pour et une contre, les députés tchadiens demandent au gouvernement de "préparer dans un délai raisonnable le retrait des forces armées tchadiennes en intervention au Mali" mais aussi "de prendre toutes les mesures pour garantir la sécurité au Tchad".

Avant le vote des députés, le Premier ministre tchadien Dadnadji Djimrangar est revenu sur le bilan des pertes dans les rangs de l'armée tchadienne au Mali.

"Pour cette noble mission nous avons payé un lourd tribut. A la date d'aujourdhui nous déplorons 36 morts et 74 blessés", a souligné le Premier ministre. Un précédent bilan faisait état d'une trentaine de soldats tchadiens tués au Mali.

"En trois mois de présence au Mali, cette guerre nous a coûté 57 milliards de Francs CFA (87 millions d'euros), entièrement financée par nos propres ressources, et si nous devons rester 12 mois elle nous coûtera 90 milliards (137 millions d'euros)", a souligné le Premier ministre malien.

"Pour cette intervention, nous avons déployé 2250 hommes, et 240 véhicules lourd et de ravitaillement", a ajouté le chef du gouvernement tchadien.

Dans un entretien dimanche avec TV5 Monde/RFI/Le Monde, le président tchadien Idriss Déby avait déclaré que la "guerre face à face avec les jihadistes est terminée".

"L'armée tchadienne n'a pas de compétence réelle pour faire face à une nébuleuse. Les soldats tchadiens vont retourner au Tchad. Ils ont accompli leur mission", avait-il ajouté.

"Nous avons déjà procédé au retrait du bataillon d'appui lourd qui a déjà quitté hier (samedi) Kidal pour rentrer au pays. Le reste des éléments, progressivement, vont rentrer au pays", avait ajouté le président, sans donner de date précise.

"Si l'ONU en fait la demande, le Tchad mettra à disposition de l'ONU des soldats tchadiens" au Mali, avait-il assuré.

AFP

Ses derniers articles: Sénégal: 20 morts dans le naufrage d'une pirogue  Joseph Kony, l'insaisissable chef d'une des plus cruelles rébellions  Sénégal: Saint-Louis débute son festival de jazz sous haute surveillance 

parlement

AFP

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

Tunisie: un important projet de loi bientôt au Parlement

AFP

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

Egypte: le Parlement approuve l'état d'urgence décrété par Sissi

AFP

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

Bénin: le Parlement refuse de statuer sur la révision de la constitution

vote

AFP

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

AFP

L'ONU vote une réduction des effectifs de sa mission en RD Congo

L'ONU vote une réduction des effectifs de sa mission en RD Congo

AFP

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement

Angola: report du vote final d'une loi controversée sur l'avortement

retrait

AFP

Le retrait de l'Afrique du Sud de la CPI "inconstitutionnel"

Le retrait de l'Afrique du Sud de la CPI "inconstitutionnel"

AFP

Le Kenya va "réfléchir sérieusement"

Le Kenya va "réfléchir sérieusement"

AFP

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI

Burundi: le président promulgue la loi prévoyant un retrait de la CPI