mis à jour le

L’Eco-Revue: semaine du 8 Avril 2013

Chaque semaine, nous essayerons, dans cette chronique, de résumer l'actualité économique nationale, afin d'avoir une vue d'ensemble et ne pas se noyer dans la masse gigantesque d'informations disponibles et de pouvoir, assurer ainsi, le suivi des projets annoncés.

Lundi 8

La semaine commence avec un grand imbroglio, le gouvernement annonce que la Banque Mondiale va nous prêter 500 Millions de Dollars, la BM réfute et assure que les discussions ne sont pas encore définitives.

La BCT soigne sa com' et insiste sur le fait que l'état reste le dernier décideur concernant les réformes des banques publiques.

Jalloul Ayed pense que seul l'investissement marchand peut sauver la Tunisie. Il oublie que les islamistes au pouvoir misent sur le même credo...

Mardi 9

Médiapart publie une enquête sur la situation économique de la région de Kesserine, les principales conclusions sont :
- Les habitants de Kasserine sont satisfaits du travail accompli par la mairie
- Le budget qu'a prévu le gouvernement pour la région (26 MDT) n'a jamais été investi dans la région
- Le gouverneur nahdhaoui refuse de travailler en coopération avec la société civile et même avec la mairie et sa relation avec la population est exécrable

Kapitalis publie une analyse sur les Investissements Directs Etrangers, Elle conclue :
- Les IDE n'ont créé que 59 000 Emplois entre 2006 et 2012
- La Belgique est le pays qui a créé le plus d'emplois par Millier de Dinars investis (0,36 emplois créés) alors que les pays du Golfe sont à la traine dans ce classement avec moins de 0,06 Emplois Créés pour 1000 DT investis
- La plupart des IDE présentent un déficit de devises étrangères à termes

Mercredi 10

La Tunisie récupère 28,8 Millions de Dollars déposés par Leila Ben Ali au Liban. Un seul commentaire : négligeable...

D'après le journal « Attounisia », les négociateurs du FMI concernant le, désormais fameux, prêt de précaution, pensent que la délégation tunisienne en charge des négociations est incompétente...

D'ailleurs les négociations se dérouleront à huit clos, puisque lors de la réunion entre ces négociateurs et les membres de la Commission des Finances, de la Planification et du Développement de l'ANC, les journalistes ont été priés de quitter les lieux, à la demande du FMI.

Les élus paraissent dépassés, ils se sentent écartés dans ces négociations par un gouvernement qui ne partage même pas les différents rapports concernant les réformes et les accords concernant ce prêt. Mabrouka mbarek pense même qu'il s'agit là d'un coup d'état de la part du gouvernement...

Il faut rappeler que derrière l'apparente solidarité gouvernementale concernant les bénéfices qu'engendrera ce prêt pour la Tunisie, plusieurs ministres ont affichés leurs inquiétudes concernant ce projet, à huit clos bien sûr...

Entre temps la vie continue, l'INS annonce que le déficit commercial s'est un peu résorbé par rapport au premier trimestre 2012 (- 194 MDT) grâce une augmentation des exportations (+8,5%) plus forte que l'augmentation des importations (+3.9%). La limitation des crédits à la consommation est à l'origine de cette petite amélioration, et l'annulation de cette mesure aurait pour effet d'inverser cette tendance positive...

Jeudi 11

Le ministère de l'industrie annonce des perturbations sur le marché du ciment qui devront se poursuivre jusqu'à fin avril, ces perturbations sont dues, d'après la même source, à l'arrêt de production de la société « Ciment de Bizerte » à causes de contestations sociales et de la société « Les ciments d'Oum El Khelil » pour maintenance. Il faut savoir que la demande journalière peut atteindre 22 000 tonnes et que la production maximale ne dépasse pas les 25 000 Tonnes.

Cette situation explique l'augmentation des prix en cette période, et fait assez déroutant, des salafistes se sont décidés à remplacer l'état et à réguler eux même le marché ! Ces mêmes individus annoncent sur les réseaux sociaux que cette situation est due à la complicité des contrôleurs économiques avec des contrebandiers...

Le ministère de l'industrie annonce un nouveau cadre réglementaire pour le développement des énergies renouvelables, ce cadre répond surement au rapport des Nations Unies concernant l'énergie renouvelable en Afrique du nord qui met le point sur les faiblesses du cadre légal tunisien et le manque de volonté des institutions publiques...

Vendredi 12

Le ministère du Tourisme veut évaluer son Programme de Mise à Niveau de l'Hôtellerie, qui continuera à financer des rénovations hôtelières avec un budget de 26 MDT pour cette année. Espérons que cet audit permettra de modifier un peu la situation du secteur qui a été détruit à cause de choix stratégiques désastreux comme le low cost, les formules all inclusive et la construction de zones touristiques artificielles qui ne présentent aucune valeur ajoutée aux touristes...

Alors que le gouvernement prône une meilleure protection des investisseurs turcs, la Chambre syndicale nationale des grandes surfaces dénonce ces traitements de faveur accordés aux investisseurs étrangers en rappelant que l'Etat freine l'investissement national en ne répondant à aucune des demandes déposées auprès de l'Administration...

Pour clôturer cette semaine, nous publions le droit de réponse de l'agence de notation « Standard & Poors » concernant notre analyse de la méthodologie de S&P pour évaluer la situation économique de la Tunisie. Si seulement S&P pouvait publier un droit de réponse concernant le fait de leur incapacité à prédire la crise des subprimes et la crise de la dette européenne ou encore à certaines publications scientifiques, tel cet article , du très sérieux « Le Monde », qui explique ,qu’au grand dam des traders et autres analystes financiers, en quête perpétuelle de justifications rationnelles aux fluctuations des cours boursiers, que les marchés demeurent obstinément imprévisibles...

Et Bonne Semaine !

Nawaat

Ses derniers articles: Peut-on (encore) se passer des banques au quotidien en Tunisie?  En Tunisie, le "plus grand drapeau au monde" ne fait pas l’unanimité  Tunisie-Union européenne: une mise sous tutelle déguisée 

2013

AFP

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

Madagascar: reprise du procès du lynchage d'un Français et d'un Italien en 2013

AFP

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

Attaques de 2013 en RDC : vingt ans de prison pour 17 adeptes d'une secte

AFP

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013

Comores: lourdes condamnations après la tentative de putsch d'avril 2013