mis à jour le

Idrissa Seck : "Si Oumar Guèye n'est pas limogé, il sera désormais considéré comme un ministre de l'Apr"

Le secrétariat national de Rewmi, élargi aux députés, aux élus, aux cadres, aux femmes et aux jeunes des fédérations, s'est réuni ce week-end au Cybercampus de Thiès sous la présidence de Idrissa Seck. Et omme l'on si attendait, c'est l'affaire Oumar Guèye qui a occupé les débats. A en croire le journal L'As lu par Rewmi.com, le maire de Thiès a déclaré à ce sujet que ses relations personnelles avec Oumar Guèye restent intactes. Mais il trouve qu'il est hors de question que ce dernier, qui n'a aucun contact avec Rewmi, continue de le représenter au gouvernement.

"Il n'est pas question qu'il n'ait aucun contact avec le parti et continue de le représenter dans le gouvernement", a déclaré Idrissa Seck. Dès lors, dit-il, si Macky Sall n'accepte pas d'en tirer les conséquences, Oumar Guèye serait alors considéré comme un ministre de l'Alliance pour la République (Apr). Pour Idrissa Seck, ceux qui pensent que retirer à Rewmi des postes au gouvernement pourrait le fragiliser se trompent lourdement, car le parti a traversé des crises beaucoup plus soutenues et s'en est toujours tiré. "Des privilèges et des avantages ne nous intéressent pas et nous continuerons à dire ce que nous pensons sur le fonctionnement du pays", a-t-il poursuivi. Et d'ajouter : "dans ce cadre d'ailleurs, les rapports du Fonds Monétaire International (Fmi) vont nous donner raison car des prévisions en terme de recettes fiscales ont fortement baissé. Quand les choses ne marchent pas, nous sonnerons toujours l'alerte par devoir". Sur la récente sortie d'Oumar Guèye, Idrissa Seck a laissé entendre qu'il n'a fait qu'exprimer son point de vue, ce qui est dans l'ordre normal des choses.
REWMI.COM/AW

ministre

AFP

Le Premier ministre éthiopien nomme un nouveau gouvernement

Le Premier ministre éthiopien nomme un nouveau gouvernement

AFP

Sénégal: manifestation réprimée et interpellation d'un ancien Premier ministre

Sénégal: manifestation réprimée et interpellation d'un ancien Premier ministre

AFP

Algérie: le Premier ministre souhaite un 5e mandat de Bouteflika

Algérie: le Premier ministre souhaite un 5e mandat de Bouteflika