mis à jour le

Formation sur les réseaux sociaux : Une soixantaine de journalistes désormais outillés

Du 10 au 11 avril 2013, s'est déroulée dans les locaux de l'Institut supérieur de commerce (Isc), sise à l'Aci 2000, une formation des hommes de la presse écrite sur l'utilisation des réseaux sociaux notamment, Facebook et Twitter.

 

Une soixantaine de journalistes ont pris part à cette formation grâce au concours de l'Association des éditeurs de la presse privée (Assep) avec l'appui financier de l'Autorité malienne de régulation des Télécommunications/Tic et Postes (Amrtp).

Il s'agissait de former les journalistes de la presse écrite afin qu'ils soient plus efficaces sur les actions de communication à mener au sein des réseaux sociaux.

La cérémonie d'ouverture était présidée par le représentant du président de l'Association des éditeurs de la presse privée, Ibrahim Coulibaly, accompagné pour la circonstance par le représentant de Amrtp, Omar Cheick Maïga et le Vice recteur de Isc, Oumar Maïga.

A noter que la formation a été dirigée par Diarra Diakité de la Présidence de la République.

A la suite de cette formation, le formateur fera savoir que les réseaux sociaux sont devenus un média incontournable pour qui souhaite gagner en visibilité et en notoriété sur le web. «Durant ces deux journées de formation, vous apprendrez les notions élémentaires de l'usage des 2 acteurs majeurs notamment Facebook et Twitter. Aussi, vous découvrirez les bonnes pratiques pour communiquer avec d'autres correspondants afin d'améliorer la qualité de votre travail», a-t-il affirmé.

La seconde journée a été consacrée à la pratique de l'utilisation Twitter, qui selon Diarra Diakité, est un service de micro-blogging permettant d’échanger des messages de 140 caractères au maximum. «Le principe est très simple : il suffit de s’inscrire pour avoir la possibilité de suivre des comptes d’autres utilisateurs et pour publier ses propres Tweets», affirme le formateur.

Par ailleurs, ces deux jours de formation ont permis aux hommes de media, d'avoir une connaissance notamment sur la création d'un compte Twitter, la gestion des paramètres, la rédaction des messages privés, l'utilisation des hash tags, l'insertion des liens, l'utilisation des raccourcisseurs d’Url (en incluant du tracking) et aussi la manière de retweeter (RT) sur Twitter.

Les journalistes ont aussi amélioré leur connaissance par rapport à l'usage de Facebook qui à son tour peut être associé à Twitter.

Ibrahim M.GUEYE

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

formation

AFP

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

RDC: arrestation d'un dirigeant de la formation historique de l'opposition

AFP

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

Centrafrique: l'UE lance une mission de formation de l'armée

AFP

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

Libye: formation du gouvernement d'union prévu par l'accord parrainé par l'ONU

réseaux

AFP

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

Le prix Nobel Wole Soyinka répond aux attaques sur les réseaux sociaux

AFP

Les réseaux sociaux, porte-voix des jeunesses africaines

Les réseaux sociaux, porte-voix des jeunesses africaines

AFP

L'Algérie bloque les réseaux sociaux pour contrer la fraude au bac

L'Algérie bloque les réseaux sociaux pour contrer la fraude au bac

journalistes

AFP

Gabon: accès refusé pour des journalistes français souhaitant couvrir la crise

Gabon: accès refusé pour des journalistes français souhaitant couvrir la crise

AFP

Tunisie: des ONG critiquent Tunis au sujet de journalistes disparus en Libye

Tunisie: des ONG critiquent Tunis au sujet de journalistes disparus en Libye

AFP

Les journalistes sud-soudanais dans la tourmente des violences

Les journalistes sud-soudanais dans la tourmente des violences