mis à jour le

Ville de Kidal : Enfin, l’Armée malienne

                Longtemps attendue, c’est presque effectif, l’Armée malienne est au portail de Kidal. L’objectif est de déloger le Mnla, sécuriser la ville pour le retour de l’administration afin que le Mali soit Un et Indivisible. Et que commencent les choses sérieuses.

C’est en fin de semaine que l’Armée malienne et ses alliés du Niger et du Burkina auraient quadrillé la ville de Kidal. Il s’agit d’y pénétrer pour imposer la loi malienne et mettre hors d’état de nuire le Mnla qui semble faire de Kidal sa chasse gardée.

De sources bien informées, l’Armée malienne serait aux abords de Kidal depuis le jeudi soir. Ainsi, nos bérets rouges qui sont partis en remplacement de la centaine de bérets rouges français ayant regagné leur bercail, se sont déployés avec leurs alliés.

Les populations maliennes étaient indignées de la situation qui prévalait à Kidal. Elles pensaient que nos autorités les auraient trahies pour une quelconque négociation avec le Mnla qui ne représente rien. Mais, les dernières informations prouvent que les autorités maliennes avec la France, le Tchad et les autres sont dans une logique de libération intégrale du territoire malien. Ainsi, l’Armée malienne, après une période d’attente, se serait décidée à aller au charbon. Désormais assez équipée avec ses alliés, elle aurait pris toutes les communes de Kidal pour s’installer aux abords de la ville. Afin d’éviter un bain de sang, le Mnla aurait décidé de déposer les armes et se mettre au service de l’Armée malienne pour dialoguer. Selon nos sources, le Mnla en perte de vitesse se serait appuyé sur la médiation du Capitaine Blaise Compaoré pour une issue favorable. Joints par nos soins, des militaires maliens ont confirmé la présence de nos bérets rouges décidés à en découdre avec le Mnla. Cependant, ils disent ne pas être au parfum d’une intervention de Compaoré.

Quoi qu’il en soit, ce qui est important à signaler ici est de dire que la ville de Kidal ne tardera pas à tomber comme Tombouctou et Gao. Les français ayant presqu’atteint leur objectif de destruction des grandes bases des terroristes dans cette partie de notre pays. Et puis, il nous est revenu que quatre (4) des otages auraient été presque localisés. Alors, il ne reste plus qu’à souhaiter bonne chance à notre Armée pour l’atteinte de son objectif, la libération totale du territoire.

Boubacar DABO

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

ville

AFP

Soudan du Sud: des combats meurtriers éclatent dans la 2e ville du pays

Soudan du Sud: des combats meurtriers éclatent dans la 2e ville du pays

AFP

Centrafrique: une ville assiégée

Centrafrique: une ville assiégée

AFP

Maroc: manifestation et échauffourées dans une ville du nord

Maroc: manifestation et échauffourées dans une ville du nord

Kidal

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

AFP

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal