mis à jour le

Les médecins renouent avec la contestation

Le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) renoue avec la protestation. Une grève de trois jours est prévue à partir du 22 avril en raison du non-aboutissement de tous les points de la plateforme de revendications qui a fait l'objet de plusieurs mouvements de protestation depuis quelques années. Le 17 avril, un sit-in est prévu devant le ministère de la Santé pour dénoncer «la fuite en avant» des responsables du secteur. Dans un point de presse tenu hier, au siège de ce syndicat à Alger, Lyès Merabet, président du SNPSP, a expliqué que depuis 2010, rien n'a vraiment changé dans le secteur de la santé, «mis à part le changement de ministre». Le syndicat estime que les praticiens subissent «le silence des autorités à propos de leurs revendications concernant l'évolution dans la carrière». «Nous sommes revenus au point de départ. Tout le travail de concertation autour notamment de l'amendement du statut particulier des praticiens de santé publique a été balayé avec le changement de ministre et de certains directeurs centraux. Nous tournons en rond», regrette le conférencier, qui estime que le SNPSP a accordé suffisamment de temps à la tutelle pour se pencher sur les préoccupations socioprofessionnelles des praticiens, «en vain». «Cela fait six mois que nous attendons du concret quant aux promesses faites par le Pr Ziari, en décembre dernier, concernant la réouverture du dossier relatif au statut particulier et les autres points relevés dans la plateforme de revendications datant de 2010», explique le président du SNPSP. «Concernant le projet d'amendement du statut particulier régissant la corporation, principale revendication de plusieurs syndicats du secteur, bien que les négociations aient atteint un stade avancé, avec le feu vert donné par le Premier ministre pour la réouverture du dossier, aucune suite n'a été donnée à ce jour», affirme le Dr Merabet. Les praticiens stagnent dans le même grade, bien que le statut actuel accorde la possibilité de monter d'un grade après 10 ans d'exercice. «Aucun praticien n'a dépassé le deuxième grade à ce jour. Il y en a qui sont au deuxième pour des décennies, sans aucune évolution», explique le conférencier. Les praticiens de santé publique espèrent également qu'il soit mis un terme au flou caractérisant le régime indemnitaire. A ce titre, le syndicat revendique une mise à jour des montants des primes de garde, de contagion et de zone selon le nouveau salaire de base, et le règlement de la différence avec effet rétroactif à partir de 2008, date de la promulgation du statut actuel régissant la corporation. Le syndicat interpelle également la tutelle sur l'équivalence des diplômes. «Plusieurs modifications ont été apportées dans la formation universitaire des praticiens, sans que ce changement ne soit suivi au niveau de la Fonction publique. Plusieurs diplômes délivrés après six ans de formation universitaire dans le domaine restent non reconnus par la Fonction publique», développe par ailleurs le conférencier. Le SNPSP annonce enfin son soutien à toutes les forces syndicales luttant pour faire valoir les droits des travailleurs du Sud.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

médecins

AFP

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

Kenya: un accord met fin au conflit social dans les hôpitaux

AFP

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

Kenya: des représentants syndicaux écroués pour la grève des médecins

AFP

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

contestation

AFP

Contestation dans le Rif au Maroc: "nous ne sommes pas des séparatistes"

Contestation dans le Rif au Maroc: "nous ne sommes pas des séparatistes"

AFP

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

Tunisie: 6e anniversaire la révolution sur fond de contestation sociale

AFP

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire

RDC: contestation de la cession d'un terrain scolaire