mis à jour le

NI DE CHRÉTIENS, NI DE DIOLAS AU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL : Atépa renvoie à Macky à sa copie

Au sortir d'une crise sans précédent, le Conseil économique, social et environnemental a compétence sur tous les aspects du développement économique, social et culturel. Il participe à toute commission d'intérêt national à caractère économique, social et culturel. Il a le devoir de rédiger le recueil annuel des attentes, des besoins et des problèmes de la société civile, avec des orientations et des propositions, avec la participation des différentes entités qui la composent. Mais, comment pourra-t-il y parvenir, si justement, ces différentes composantes semblent plus liées à des considérations spécifiquement politiques ?

C'est la question que soulève Pierre Goudiaby Atépa, après avoir constaté qu''il y avait absence de représentation ou sous représentation d'une certaine frange des populations du Sénégal dans la nouvelle institution, comme les minorités religieuses chrétiennes et les populations naturelles du sud du pays. Pour l'architecte il y a d'abord un équilibre naturel à sauvegarder. Alors que depuis quelques mois, jamais nous n'avons été aussi proches d'une sortie de crise, dans le conflit casamançais, alors que partout dans le monde, les minorités religieuses sont surprotégées, il ne lui semble avoir remarqué ni diolas (populations autochtones de la Casamance), ni chrétiens, dans la constitution du nouveau Conseil Economique, social et environnemental dont justement l'un des rôles principaux est d'être obligatoirement consulté sur tout projet de loi des finances, tout projet de plan ou de programme économique social et culturel. Toujours pour s'en désoler, Atépa de rappeler : «ceux qui ont bâti ce pays, ont eu le souci permanent d'associer tous les critères sociaux dans l'entreprise. Des critères sociaux, économiques culturels et religieux pour arriver à un certain équilibre de la démocratie. C'est pourquoi, quand il y a une dizaine d'années, j'avais remarqué l'absence d'ethnies minoritaires et de chrétiens dans le gouvernement qui venait d'être mis en place, je m'étais empressé d'aller dénoncer le fait auprès du Président Abdoulaye Wade. Il m'avait bien écouté. Deux jours plus tard, il rectifia le tir, nommant un ministre Diola et catholique à la fois, et réussît ainsi à faire taire des ranc½urs. Je ne prêchais pas pour ma paroisse parce que tout le monde sait que je suis au dessus de ces contingences. Il était simplement normal que tout le monde se retrouvât dans l'institution, sans exclusive car, l'unité nationale, la vraie, est la base de tout projet pour le développement de notre pays. J'espère que cette fois aussi, les autorités vont aussi m'entendre. D'autant que nous sommes à deux doigts de toucher la solution de la crise qui sévit en Casamance depuis trente ans. Je souhaite donc que le Président de la République et madame la Présidente du Conseil économique, social et environnemental réajustent le tir, s'il est avéré que ni casamançais de souche, ni chrétien, ni par ailleurs, un seul industriel sénégalais, ne figurent dans la composition de l'institution. Je profite également de l'hospitalité que vous m'offrez pour informer que je ne suis pas candidat à la mairie de Dakar. Je trouve que Khalifa Sall fait un excellent travail (surtout avec la question lancinante des marchands ambulants), le félicite, et demande l'union sacrée autour de sa personne, en commençant par des leaders populaires comme Youssou Ndour à qui on prête aussi des ambitions municipales».
CHEIKH BA
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

social

AFP

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

Algérie: le gouvernement présente son "plan d'action" économique et social

AFP

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

Au Maroc, un projet social transformé en école du cirque

MAP

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre

Colloque international sur l'entreprenariat social dans les pays en développement les 27 et 28 septembre