mis à jour le

Crise malienne : Les kel Tamasheq revendiquent l’unité nationale

Rejeter avec force les clichés fort malheureusement médiatisés de rébellion Touareg du Mali contre leur pays et de conflits intercommunautaires au Mali, réaffirmer clairement l'attachement de la communauté kel tamasheq du Mali à la République, à la laïcité, à la démocratie et à l'état de droit, se démarquer de la violence et exiger le démantèlement de toutes les milices et la neutralisation de tous les groupes armés sont entre autres quelques objectifs de la plateforme des cadres et leaders des kel tamasheq qui étaient devant la presse le samedi 13 avril 2013 à la maison de la presse.

Mohamed Ahmed Ag Hamani

Mohamed Ahmed Ag Hamani, le président d'honneur des kel Tamasheq a entamé ses propos en fustigeant le comportement indigne des membres du Mnla qui représentent tout sauf la communauté touareg. Il a revendiqué le désarmement de toutes les milices tout en mettant sur place des cadres de dialogue avant le retour des déplacés et réfugiés. « Le Mali n'est pas dans un précipice certes il traverse une grave crise mais grâce au dévouement des jeunes imbibés de patriotisme comme Moussa Mara, un lendemain meilleur l'attend », a-t-il dit. Signalons que c'est grâce au jeune maire de la commune IV Moussa Mara que cette plateforme à germé. Quant au président de kel tamasheq l'honorable Bajan Ag Hamatou,  il dira que le Mali a toujours été une terre de brassage de toutes les communautés. Il a tenu à rendre un vibrant hommage à la vaillante armée malienne ainsi qu'a ses alliés pour le travail haut combien salutaire afin de débarrasser le Mali de ces bandits de tous bords. Il a indiqué que les objectifs de kel tamasheq sont entre autres : rejeter avec force les clichés fort malheureusement médiatisés de rébellion des touaregs du Mali contre leur pays, réaffirmer clairement l'attachement de la communauté des kel tamasheq du Mali à la République, à la laïcité, à la démocratie et à l'état de droit, se démarquer sans ambigüité de la violence et exiger le démantèlement de toutes les milices et la neutralisation de tous les groupes armés, proposer des solutions crédibles aux problèmes d'intégration sociale et d'harmonie entre les populations en vue de la consolidation de l'unité nationale. Il a appelé les filles et fils du Mali à enterrer la hache de guerre et à ½uvrer tous pour un Mali, un et indivisible. Selon lui, la plateforme a un caractère apolitique et a opté pour un mode de fonctionnement et de gouvernance adapté aux réalités socioculturelles de ses membres. Pour lui, elle se veut un cadre fédérateur de débats et d'idées sur toutes les questions concernant les kel tamasheq. Le bureau est constitué de sept membres plus un président d'honneur en la personne de l'ancien premier ministre Ahmed Mohamed Ag Hamani.

Moussa Samba Diallo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

crise

AFP

Crise de l'électricité

Crise de l'électricité

AFP

ONU: le Nigeria manque de financements pour lutter contre sa crise alimentaire

ONU: le Nigeria manque de financements pour lutter contre sa crise alimentaire

AFP

Le Nigeria manque de financements pour lutter contre sa crise alimentaire

Le Nigeria manque de financements pour lutter contre sa crise alimentaire

tamasheq

Mali

Les déplacés maliens se cherchent un chemin

Les déplacés maliens se cherchent un chemin