mis à jour le

Michel Djotodia : De l'autoproclamation à la légitimation

Au lendemain de sa prise de pouvoir, un correspondant RFI (Radio France international) lui avait demandé de prime abord si l'on devait désormais l'appeler «Monsieur le chef de l'Etat». Et le fraîchement autoproclamé président de répondre avec une ironie désarmante: «Tout dépend de vous. Si vous voulez m'appeler président de la République, vous le faites, et si vous ne voulez pas, vous pouvez m'appeler seulement président de la coalition Séléka. Ce n'est pas mal».

L'Observateur Paalga

Ses derniers articles: Algérie: c'est Bouteflika lui-même qui organise la détestabilisation  Et maintenant les émeutes du courant  Sommet Afrique-Etats-Unis: les moutons noirs de Washington