mis à jour le

Soutenance à l'université de Lorraine : Eric Kéré décroche son Doctorat en économie

Nazindingouba Eric Kéré fait désormais partie du cercle des Burkinabè de France Docteurs en économie. Eric Kéré l'est devenu depuis le 21 mars 2013, jour où il a soutenu avec brio à l'université de Lorraine, à l'Est de la France, sa thèse de Doctorat devant un jury de sept membres dont le professeur Idrissa Ouédraogo de l'université de Ouagadougou.

La présente soutenance a nécessité une mise à contribution des technologies modernes de communication à distance, notamment la visioconférence. Toute chose qui a permis au Professeur Idrissa Ouédraogo, membre du jury, les parents et les amis d'Eric de suivre sa présentation en direct depuis Ouagadougou.

La thèse a porté sur le thème « Analyse économique des décisions de production des propriétaires forestiers privés non industriels en France ». Les membres du jury ont trouvé la thèse de belle facture. Du reste, la thèse a été proposée au concours des meilleures thèses et pour publication.

Un pensionnaire de l'UO

Eric est arrivé à l'université de Nancy après l'Université de Ouagadougou. En effet, c'est dans l'Unité de Formation et de Recherche en Sciences Economiques et de Gestion (UFR/SEG) de l'université ouagalaise que Eric Kéré a d'abord obtenu une maîtrise en Macro-économie et Gestion du Développement. Il a ensuite parachevé son brillant parcours à l'UFR/SEG de l'UO en décrochant son master 2 en modélisation statistique pour l'économie et la gestion avec la mention très bien. Avec son nouveau grade, Docteur Kéré vient ainsi d'ajouter un plus à l'expertise burkinabè en matière d'économie.

Lefaso.net lui adresse toutes ses félicitations et lui souhaite une bonne suite de parcours !

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

économie

AFP

Le Sénégal veut faire décoller son économie avec un nouvel aéroport

Le Sénégal veut faire décoller son économie avec un nouvel aéroport

AFP

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

La Centrafrique: en conflit depuis 4 ans, avec une économie exangue

AFP

Burundi: une économie au point mort faute de carburant

Burundi: une économie au point mort faute de carburant