mis à jour le

Santé Yatenga : « Le SYNTSHA demande le départ du directeur régional »

Les militants et sympathisants du Syndicat national des travailleurs de la santé humaine et animale étaient en sit-in le vendredi 12 avril 2013, dans les locaux de la direction régionale de la Santé du Nord. Au menu de la plate-forme revendicative, le départ du directeur régional de la Santé du Nord, Dr Sidi Mohamed Ouédraogo, l'annulation du licenciement de l'agent de santé de Séguénéga, Kaboré Nonguezanga et les poursuites judiciaires à son encontre.

« La responsabilité du directeur régional de la Santé du Nord dans le licenciement de Nonguezanga est engagée », précise la lettre de notification du sit-in. Réunis pour la même cause, les travailleurs de la santé humaine et animale ont assiégé l'enceinte de la direction régionale du Nord de 7h à 10h, le vendredi dernier et comptent retourner au même lieu le vendredi prochain.

Dans la lettre du sit-in adressée au Haut-commissaire de la province du Yatenga, le syndicat fait cas d'un certain nombre de manquements du directeur régional de la Santé. Il s'agit entre autres, de sa contribution à la prise de sanction contre leur camarade, du mépris des travailleurs, suivi de menaces et d'intimidations contre les agents qui observent les mots d'ordre de grèves, l'attitude du directeur à briser les luttes du SYNTSHA avec des réquisitions massives et le redéploiement des élèves de l'Ecole nationale de santé publique (ENSP) de Ouahigouya pour assurer les soins de santé. Chose que le syndicat juge contraire au texte. En outre, le dialogue social tant souhaité par le gouvernement avec les partenaires sociaux n'est plus une réalité entre la section du SYNTSHA Yatenga et le directeur régional, indique le syndicat. Cet ensemble d'éléments réunis ne sont pas de nature à favoriser la bonne collaboration. C'est pourquoi, les travailleurs demandent sans détour le départ du directeur. Cela s'inscrit dans la logique de l'annulation du licenciement de leur camarade de Séguénéga.

Au cours du sit-in, les responsables du SYNTSHA sont revenus sur les préavis de grève lancés par le bureau national. L'un portant sur « l'opération caisse vide », qui va du 11 avril au 3 mai à 7 h inclus et l'autre concernant les gardes et permanences qui suivront à partir du 23 avril 2013. Le Secrétaire général du SYNTSHA, section Yatenga, Issiaka Ouattara, a demandé à ses camarades, le respect scrupuleux de l'opération caisse vide car, ça y va de leur intérêt et du bénéfice de la population entière. Une population qui, d'ailleurs, trouvera son compte lorsque la lutte pour la gratuité de la santé va aboutir, a signifié le responsable de la section provinciale.

Lassané DOGA

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

santé

AFP

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Malawi: le président Mutharika balaie les rumeurs sur son état de santé

Santé

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

Les enfants tanzaniens sont les plus en forme au monde

AFP

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé

La princesse Anne annule un voyage en Afrique pour raison de santé