mis à jour le

L’Algérie, le nouveau Chinatown de l’Afrique

Les chinois sont présents en force en Algérie. De jour en jour, et d'une année à une autre, les chinois, investisseurs, commerçants ou simples travailleurs, renforcent leur présence dans notre pays où ils ont réalisé de nombreux chantiers et projets de développement. Et à en croire les récents chiffres de l'ambassade de Chine en Algérie à propos du nombre des ressortissants chinois qui résident et travaillent sur le territoire national, l'Algérie est bel et bien le nouveau Chinatown de l'Afrique.

Preuve en est, plus de 30 000 chinois travaillent en Algérie dans divers secteurs notamment dans le bâtiment et les travaux publics, a révélé samedi à Alger l'ambassadeur de Chine en Algérie,  Liu Yuhe, en marge d'une opération de plantation d'arbre dans "le parc des grands vents" (banlieue ouest d'Alger).  "Plus de 30 000 chinois travaillent en Algérie dans des secteurs comme le bâtiment et la construction des infrastructures routières et ferroviaires. Ils contribuent aussi au développement du secteur de l'hydraulique dans le pays", a précisé à ce sujet le diplomate chinois d'après lequel  le montant des investissements chinois en Algérie avait atteint 1,5 milliard de dollars à fin 2012. Les échanges et la coopération entre la Chine et l'Algérie revêtent donc une importance vitale pour les deux pays dont les intérêts communs sont de plus en plus nombreux tant sur le plan économique que politique.  "La coopération algéro-chinoise) est fondée sur le respect mutuel entre les deux peuples et les deux gouvernements. Elle peut résister à toutes les épreuves du temps et aux aléas internationaux. Grâce aux efforts consentis, de part et d'autre, cette coopération est de plus en plus fructueuse", a tenu encore à rassurer l'ambassade chinois pour contrecarrer cette campagne médiatique internationale qui présente la Chine comme étant le nouveau colonisateur de l'Afrique puisqu'il essaye de prendre le contrôle de son économie.

Pour rappel, selon une enquête de la fondation Heritage, un think tank américain, l'Algérie est devenue la deuxième destination préférée des investisseurs chinois sur le continent africain. D'après le recensement des investissements chinois en Afrique dressé par cette fondation américaine, l'Algérie se classe deuxième à l'échelle africaine juste après le Nigéria (1er). L'Afrique du Sud (3ème) complète le podium. Précisons enfin que ce classement prend en compte huit catégories d'investissements : l'énergie, les mines, les transports, l'immobilier, l'agriculture, la finance et les technologies, excluant les prêts, les achats de bons du trésor et autres opérations financières.

Algérie Focus

Ses derniers articles: En Algérie, le remaniement accouche d'un gouvernement sans hommes politiques  Un coup d’Etat en Algérie: la folle prédiction israélienne qui amuse les Algériens  Une enquête inédite révèle l'immense patrimoine immobilier parisien de dirigeants algériens 

l’Afrique

Benoit DOSSEH

L'Afrique du Sud veut organiser les JO de 2024

L'Afrique du Sud veut organiser les JO de 2024

Ambroise DAGNON

Homosexualité: coming d'un espoir du foot américain et l'Afrique toujours muette

Homosexualité: coming d'un espoir du foot américain et l'Afrique toujours muette

Steven LAVON

Injustice ?! la FIFA invalide le prestigieux succès de l’Afrique du Sud sur l’Espagne

Injustice ?! la FIFA invalide le prestigieux succès de l’Afrique du Sud sur l’Espagne