mis à jour le

Journée de protestation le 17 avril

Les déclarations du ministre de l'Education nationale à propos de l'ouverture du dossier de la révision du statut particulier suscitent la colère des syndicats autonomes de la corporation. Après l'Unpef, c'est au tour du CLA d'annoncer une journée de protestation, le mercredi 17 avril 2013, pour exiger la réouverture des négociations autour du statut particulier. «Devant les différents appels à la protestation provenant des différents corps de l'éducation, le CLA, après avoir alerté sur les enjeux du nouveau statut, se joint à ce mouvement pour unifier notre force de frappe», appelle le syndicat dans un communiqué diffusé hier. Le CLA revendique la révision des points relatifs à la promotion automatique tous les cinq ans avec réduction du volume horaire et des durées d'avancement, ainsi que l'intégration des professeurs des lycées techniques en tant que PES et des corps communs comme fonctionnaires du secteur de l'éducation. En outre, le CLA dénonce la légèreté avec laquelle sont traités les problèmes spécifiques revendiqués par les travailleurs de l'éducation du Sud et le simulacre de débat autour de la réforme de l'éducation.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

protestation

AFP

Présidentielle en RDC : appel

Présidentielle en RDC : appel

AFP

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle

Viol de Zouhoura: vent de protestation au Tchad avant la présidentielle

AFP

Journaliste tué en Guinée: une "journée sans presse" en protestation

Journaliste tué en Guinée: une "journée sans presse" en protestation