mis à jour le

Mostaganem : Une bande s’attaque au supermarché «UNO»

Durant la nuit de vendredi, peu après 20 heures, un groupe d'une dizaine d'individus s'en est pris aux gardiens du supermarché « UNO » situé non loin de la Vallée des Jardins, à moins d'un km de la nouvelle gare de Mostaganem. L'un des membres du groupe de malfrats s'en était pris à un client qui venait de quitter le parking de la grande surface. A la vue de son agresseur, le client fait alors demi-tour et se met sous la protection des gardiens qui parviennent à appréhender son poursuivant. Cette arrestation ne sera pas du goût de ses complices qui n'hésiteront pas à s'organiser et foncer sur le supermarché, affrontant les gardiens à l'aide de gourdins et d'armes blanches. Cette expédition punitive qui fera plusieurs blessés parmi les gardiens de la grande surface, dont l'un, gravement atteint, nécessitera  un transfert vers le service des urgences médicales, sis à Tigditt, soit à environ 5 km du supermarché. Alertés, des éléments de la gendarmerie se rendent alors sur les lieux et parviennent à interpeller deux membres du groupe d'agresseurs. Profitant de l'obscurité, les autres membres du commando parviendront à se fondre dans les champs alentours, échappant ainsi momentanément à la justice. En raison de sa position, loin de toute structure de sécurité, le supermarché  « UNO » ainsi que sa très nombreuse clientèle était devenus des proies faciles pour tous malfrats de la région, notamment en fin de soirée, lorsque l'obscurité et la proximité des champs offrent aux bandits toutes latitudes pour opérer en toute impunité. Cette première alerte devrait inciter les responsables à déployer un dispositif sécuritaire à hauteur du carrefour sur la RN23, dont l'accès constitue un réel danger pour les usagers revenant vers Mostaganem.  

El Watan

Ses derniers articles: Programme AADL 2 : les résultats communiqués  Tizi Ouzou : Les retraités de l‘ANP s’organisent  Sellal : Les visites de terrain n'ont rien 

Supermarché

AFP

Supermarché casher de Paris: Lassana Bathily "fier" de sa double culture

Supermarché casher de Paris: Lassana Bathily "fier" de sa double culture

AFP

Le Malien naturalisé du supermarché casher, "fierté" et "exemple" pour son pays

Le Malien naturalisé du supermarché casher, "fierté" et "exemple" pour son pays

Malbouffe

Pourquoi les Marocains mangent mal

Pourquoi les Marocains mangent mal