mis à jour le

RDC : 3.069 hommes pour la brigade d'intervention de l'ONU dans l'Est

KINSHASA (AFP) - (AFP)

La brigade d'intervention de l'ONU qui doit être déployée pour combattre les groupes armés actifs dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) comptera 3.069 hommes, a-t-on appris samedi auprès de Mission de la l'ONU pour la stabilisation de la RDC (Monusco).

La brigade comptera "3.069 hommes, c'est le chiffre officiel" a déclaré à l'AFP Madnodje Mounoubai, porte-parole de la Monusco, chargée de la protection des civils et à laquelle sera intégrée la brigade onusienne.

L'Afrique du Sud, la Tanzanie et le Malawi doivent fournir des troupes.

"Chaque pays va contribuer à envoyer un bataillon d'infanterie de 850 soldats, ce qui fait 2.550 hommes.Il reste 519.Ces 519 sont répartis en une compagnie d'artillerie, une compagnie de forces spéciales et une compagnie de reconnaissance", a expliqué M. Mounoubai.

Il a précisé que la brigade opèrerait sous le commandement d'un général tanzanien.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté le 28 mars une résolution créant une brigade d'intervention chargée de lutter contre les groupes armés dans l'Est, en tête desquels le Mouvement du 23 mars (M23) - une rébellion que des experts de l'ONU disent soutenus par le Rwanda et l'Ouganda voisins, ce que ces deux pays réfutent.

Ainsi renforcée, la Monusco se voit confier la tâche supplémentaire de "mener des opérations offensives et ciblées" - seule ou avec l'armée congolaise - pour "stopper le développement de tous les groupes armés, les neutraliser et les désarmer".

Vendredi, le M23 a déclaré à l'AFP qu'il s'accorderait "le droit de riposter" en cas d'attaque de la brigade d'intervention.Il a par ailleurs écrit aux parlements d'Afrique du Sud et de Tanzanie afin qu'ils poussent leur gouvernement à annuler l'envoi de soldats dans l'Est congolais.

Le ministre congolais des Affaires étrangères, Raymond Tshibanda, avait annoncé que la brigade serait déployée d'ici "la fin du mois d'avril".De son côté, l'ONU a indiqué que les premières troupes seraient en place d'ici quelques semaines.

Africa n°1

Ses derniers articles: Les coups de coeur du 24/06/13  Mali : l'UE débloque 90 millions pour "consolider" l'Etat  Afrique du Sud : un syndicat veut doubler les salaires dans les mines 

RDC

AFP

Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi

Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi

AFP

Tanzanie: le président Magufuli "attristé" par la mort des Casques bleus en RDC

Tanzanie: le président Magufuli "attristé" par la mort des Casques bleus en RDC

AFP

Meurtre de deux experts de l'ONU: Guterres dépêche un procureur en RDC

Meurtre de deux experts de l'ONU: Guterres dépêche un procureur en RDC

hommes

AFP

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

Somalie: le pape implore "la conversion des hommes violents"

AFP

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

Les écarts de fécondité des hommes dans le monde plus importants que ceux des femmes

AFP

Egypte: 17 hommes jugés

Egypte: 17 hommes jugés

l'ONU

AFP

RDC: un haut responsable de l'ONU au chevet des soldats tanzaniens

RDC: un haut responsable de l'ONU au chevet des soldats tanzaniens

AFP

Casques bleus tués en RDC: la Tanzanie appelle

Casques bleus tués en RDC: la Tanzanie appelle

AFP

Assaut contre l'ONU en RDC: cérémonie d'hommage aux Casques bleus

Assaut contre l'ONU en RDC: cérémonie d'hommage aux Casques bleus