mis à jour le

Le Front populaire ivoirien affirme compter près de 670 partisans détenus en Côte d’Ivoire (RFI)

Deux ans après l’arrestation de son leader, Laurent Gbagbo, transféré le 30 novembre 2011 à la Cour pénale internationale, à La Haye, le Front populaire ivoirien, à la manière d’Amnesty International, # fait le point # sur la situation des détenus en Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens ont été abreuvés ces derniers mois de rapports extrêmement critiques sur la situation des droits de l’homme dans leur pays. Après Amnesty International (le 26 février 2013), la Ligue ivoirienne des Droits de l’homme ( [...]

Abidjan.net

Ses derniers articles: Elaboration et exécution de budget : Le Minagri veut des agents irréprochables (Le Democrate)  Commercialisation de Fruits : L’apport de la mangue dans l’économie ivoirienne (Le Democrate)  Cinéma / Ce que le gouvernement attend des acteurs (Le Democrate) 

ivoirien

AFP

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

Migrants: le président ivoirien pour une mobilisation des pays musulmans

AFP

Emotion en Chine après la mort du footballeur ivoirien Cheick Tioté

Emotion en Chine après la mort du footballeur ivoirien Cheick Tioté

AFP

Décès de l'international ivoirien Cheick Tioté lors d'un entraînement

Décès de l'international ivoirien Cheick Tioté lors d'un entraînement

partisans

AFP

Kenya:

Kenya:

AFP

Maroc: le procès des partisans du mouvement de contestation

Maroc: le procès des partisans du mouvement de contestation

AFP

Maroc: des partisans du mouvement de contestation devant la justice

Maroc: des partisans du mouvement de contestation devant la justice

détenus

AFP

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

Au Maroc, le long chemin des familles des détenus du "Hirak"

AFP

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

Crise anglophone au Cameroun: des avocats exigent la libération des détenus

AFP

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI

Maroc: des détenus du mouvement de contestation graciés par le roi Mohammed VI