mis à jour le

Attribution de la 3e licence de la téléphonie globale : Le ministre Bréhima Tolo comme une marionnette ?

Selon les informations qui nous parviennent, le ministre des Postes et des Télécommunications, Bréhima Tolo, serait aujourd'hui dans tous ses états suite à l'attribution du marché à la société Alpha Télécom Mali SA (Atel-SA). Il ne lui reste qu'à démissionner.

Bréhima Tolo, ministre des Postes et des Nouvelles technologies

4 mois après l'attribution scandaleuse de la 3 e licence de la téléphonie globale à la société Alpha Télécom Mali SA (Atel-SA) dans laquelle le partenaire malien du consortium, Cessé Komé a été injustement écarté, c'est vraiment encore de la peine au niveau du ministère des Postes et des Télécommunications où le sujet, à force d'éc½urer le chef du département, Bréhima Tolo, est passé dans le registre des dossiers tabous. Nous avons tenté d'en savoir plus en approchant le département des Postes et des Télécommunications en son temps. Mais grande a été notre surprise de voir que le sujet est quelque peu tabou. Selon un membre du cabinet, le ministre Bréhima Tolo, aurait interdit que ses collaborateurs ne parlent du dossier pour l'instant, histoire, dit-on, de ne pas engendrer des versions contradictoires. Mais pourquoi laisser alors la confusion prendre de l'ampleur ? Un collaborateur du ministre nous avait rassurés que son patron s'apprêtait à organiser une conférence de presse autour du sujet afin d'éclairer les lanternes des Maliens. Mais Patati-patatra, c'est un pauvre communiqué passé à l'ORTM qui aurait finalement remplacé la rencontre avec les journalistes.

Dans ce fameux communiqué sans doute déclare que « dans le cadre de l'octroi de la 3e licence de télécommunications, le ministère des Postes et télécommunications rappelle à l'attention de l'opinion nationale et internationale que les modalités retenues, pour le reglement du prix d'acquisition de la licence (55,1 milliards FCFA) sont les suivantes : versement par l'acquéreur du groupement Planor-Monaco télécom international, d'une première tranche de 33 milliards FCFA, après l'approbation du cahier des charges, préalable pour la délivrance de la licence- Versement du reliquat de 22,1 milliards FCFA, trois mois après le paiement du acompte. Ainsi, la signature de la convention de concession et de la licence est intervenue le 12 février 2013, après que le trésor public ait confirmé la réception effective du montant de 33 milliards FCFA dans le compte spécial ouvert à cet effet dans les livres de la BCEAO-Mali. Le paiement de la seconde est attendu le 13 mai 2013. Par ailleurs le ministre des Postes et Télécommunications rassure l'opinion nationale et internationale que la troisième licence a été octroyée dans le strict respect des dispositions du code des marchés publics et des délégations de marchés publics ».

Mais ce que le ministre Tolo ne dit pas c'est son amertume dans le dossier pour n'avoir été qu'une marionnette qui n'a fait qu'exécuter les sales besognes et porter l'horrible chapeau d'une affaire dont les dividendes ont été distribués ailleurs. On le sait le nommé Apollinaire, promoteur de Planor, a mené des démarches jugées contraires à l'orthodoxie auprès de l'ancien Premier ministre, Cheick Modibo Diarra, pour obtenir l'évincement du Malien Cessé Komé. C'est la raison pour laquelle le dossier a commencé à bouillir depuis ce temps et Cheick Modibo Diarra pouvait donc ignorer la clause de solidarité qui existait entre deux partenaires du consortium en l'occurrence Cessé Komé et Monaco Telecom international. Les mêmes man½uvres ont repris avec l'arrivée de Diango Cissoko à la Primature pour finalement aboutir au coup de force le 21 janvier 2013, à la grande satisfaction certainement de M. Apollinaire. Le ministre Tolo lui-même le sait, mais sait aussi qu'il y est impuissant.

Pachi

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

ministre

AFP

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

Congo: démission du gouvernement du Premier ministre Clément Mouamba

AFP

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

Algérie: gouvernement remanié après le limogeage du Premier ministre

AFP

Algérie: le Premier ministre limogé au bout de 3 mois, sur fond de luttes de clans

Algérie: le Premier ministre limogé au bout de 3 mois, sur fond de luttes de clans

marionnette

AFP

Egypte: une marionnette accusée d'aider des poseurs de bombe

Egypte: une marionnette accusée d'aider des poseurs de bombe

Actualités

Kotti : Laarayedh n’est qu’une marionnette entre les mains de Ghannouchi

Kotti : Laarayedh n’est qu’une marionnette entre les mains de Ghannouchi

[email protected] (Author Name)

Tunisie : Caïd Essebsi raffole des Guignols et apprécie sa marionnette

Tunisie : Caïd Essebsi raffole des Guignols et apprécie sa marionnette