mis à jour le

Les exégètes « font parler » dieu et rajoutent à sa parole la leur !

Par Rachid Barnat
L’Association Tunisienne des Musulmans Coranique a inauguré ses travaux hier soir sous la direction de son fondateur Monsieur le Professeur Mohamed Talbi.

L’assistance était nombreuse pour une première séance et semblait avide de savoir ce qu’est le coranisme.
Justement, pour inaugurer ces travaux, le professeur a choisi d’illustrer la raison de son association par un exposé intitulé :
«  Les gens du savoir, selon le livre de dieu »

Pour cela il a choisit deux sourates qui en parlent :
- sourate de l’abeille : 16 (43-44)
- sourate des prophètes : 21 (7)

Pédagogue, le professeur Talbi a demandé à l’assistance de donner chacun son interprétation de ces deux sourates.
Evidemment les avis étaient partagés, ce qui faisait dire au professeur que c’est le but recherché par le coran : interpeller et donner à réfléchir, à penser et à raisonner pour cheminer vers une probable vérité qui ne sera jamais définitive !

Pour rassurer son public, le professeur Talbi rappelle que le premier récitateur du coran … était un simple berger ! Voulant dire par là que chaque croyant peut aborder le coran sous l’angle de son savoir … voir de sa spécialité !

C’est pourquoi il invite à se décomplexer par rapport au livre de dieu … de le lire et de le relire …. et devant les difficultés de se référer aux dictionnaires, voir aux traductions … mais surtout de ne pas abandonner sous prétexte que c’est « difficile » : si le berger a compris, toute personne doté d’esprit peut en faire autant !

Dés lors qu’un musulman respecte les trois règles de sourate « El Ikhlas » qu’il est libre d’adopter ou non, puisque dieu affirme qu’il n’y a pas de contrainte; il est libre de penser autrement que les autres, sans pour autant qu’il soit considéré comme mécréant; il est libre de lire et de comprendre le coran à sa façon ! C’est cette confrontation des « idées » qui a fait la richesse intellectuelle des premiers siècles de l’islam !
La preuve, selon Al Achaâri il aurait dénombré 177 « lectures » différentes du livre de dieu dans la première période de l’islam, quand rien n’était encore « figé » !

Quand le débat s’est terminé à propos de la compréhension des deux sourates prises comme thème pour la séance inaugurale, le professeur Talbi, méthodique et pédagogue, a repris les deux sourates pour donner son interprétation qu’il soumet mais ne cherche aucunement à l’imposer à ses auditeurs.
Il a commencé par expliquer :
- d’abord le contexte historique de leur apparition,
- puis il a précisé les définitions de certains mots clefs qui peuvent prêter à confusion; dont certains théologiens ne s’en sont pas « privées » pour s’autoproclamer « exégètes attitrés », comme l’a fait le prétendu mufti Mokhtar Sallami, qui affirme que les savants de la religion sont les « spécialistes » auxquels renvoie le livre de dieu, et comme tel ils détiennent la « bonne lecture » du coran …. et se sont donné pour rôle de détenir la vérité !!

Ainsi par petite touche, il a rendu plus clair une sourate qui semblait ambiguë dont se sont servis ceux qui se sont installés parmi les croyants comme les savants exclusifs de l’Islam !
Ce qui s’apparente à l’apostasie puisque ces prétendus exégètes « font parler » dieu et rajoutent à sa parole la leur !

Démonstration magistrale de la supercherie des tartufes !

Personne n’a vu le temps passé à la fin de cet exposé de 4 heures !
Car en plus de son érudition, le professeur manie l’humour et ne se prend pas trop au sérieux.

On ne peut que souhaiter bon vent à cette association !

Il serait souhaitable que les médias s’intéressent à cette association et diffusent les commentaires du professeur Talbi pour aider le maximum de tunisiens à se prémunir contre les obscurantistes qui envahissent les médias …. soutenus par des pétromonarques dont le but de diffuser le wahhabisme pour mieux leur soumettre à leurs nouveaux colonisateurs !
Ils feront oeuvre de salut public … pour contrer l’invasion salafo-wahhabite et tous les prédicateurs qui diffusent ce poison dans une société bien évoluée dans l’unique but de la faire régresser.

Source

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

dieu

AFP

Nigeria: dans le nord-est, les déplacés de Boko Haram meurent de faim et prient Dieu

Nigeria: dans le nord-est, les déplacés de Boko Haram meurent de faim et prient Dieu

AFP

Zambie: le président demande

Zambie: le président demande

Isidore AKOUETE

Ghana/ Acheampong :

Ghana/ Acheampong :

parole

AFP

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

AFP

A Cannes, un documentaire poignant donne la parole aux victimes d'Hissène Habré

A Cannes, un documentaire poignant donne la parole aux victimes d'Hissène Habré

AFP

CPI: la parole est

CPI: la parole est