mis à jour le

Sétif : El Watan «indésirable» au siège de la wilaya

Amar Tou, le ministre des Transports, est annoncé ce matin à Sétif, où il doit présider une séance de travail au siège de la wilaya, mais El Watan n'est pas le bienvenu. Pour avoir remis sur le tapis la question du plan de circulation des villes d'El Eulma et Sétif, le sempiternel problème de la gare intermodale, le doublement de la voie ferrée Constantine-Sétif et d'autres problèmes inhérents au développement de la région des Hauts-Plateaux, qui n'est plus un modèle en matière de consommation des crédits et de réalisation, El Watan n'a pas été invité à couvrir la visite d'un ministre de la République qui ne va ni entendre ni voir les «choses» qui fâchent . Le membre du gouvernement devra, nous dit-on, étudier les dossiers du tramway, de la gare intermodale qui a fait couler beaucoup d'encre et le projet d'une nouvelle voie ferrée Sétif-El Eulma. Le déficit en circuits pour passer l'examen du permis de conduire, la vétusté du parc roulant (transport en commun) et l'état lamentable de l'ancienne gare routière ne sont pas inscrits à l'ordre du jour de la visite d'Amar Tou, qui n'aura, sans nul doute, pas l'occasion de recevoir les doléances des différents services de l'aéroport, minés par le délabrement d'une aérogare où les banquettes de la salle d'enregistrement sont le plus souvent inutilisables et la climatisation est toujours défaillante. Le salon 1re classe se fait encore et toujours désirer, ainsi que le problème des infiltrations des eaux pluviales, transformant en de nombreux endroits, son toit en tamis...                 

Sétif

AFP

Massacre de Sétif en Algérie: premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Massacre de Sétif en Algérie: premier hommage d'un ministre français 70 ans après

AFP

Algérie: un membre du gouvernement français  au 70e anniversaire du massacre de Sétif

Algérie: un membre du gouvernement français au 70e anniversaire du massacre de Sétif

AFP

Ligue de champions d'Afrique: deuxième sacre pour Sétif

Ligue de champions d'Afrique: deuxième sacre pour Sétif