mis à jour le

Sensible baisse de la diffusion en 2012

Après une importante progression en 2010 et 2011, les ventes de la presse écrite en Algérie chutent sensiblement en 2012. Les quatre quotidiens certifiés par l'Office de justification de la diffusion (OJD), en l'occurrence El Watan, El Khabar, Echourouk et Ennahar El Djadid, ont enregistré, durant cette période, une régression en matière de vente. Selon les résultats de l'audit de l'OJD, des 9 et 10 avril en cours, les quatre titres ont vu leur diffusion baisser. Les taux de baisse varient entre 2% et 18% pour les quatre titres. Seul quotidien francophone dont la diffusion est certifiée par l'OJD, El Watan marque le pas. Sa diffusion a baissé de 18,59% pour l'édition quotidienne et de 16,30% pour l'édition du week-end. Sur un tirage moyen de 136 939 exemplaires/jour, le journal réalise une diffusion de 109 848 exemplaires/jour. Sur toute l'année 2012, la diffusion totale du quotidien est de 33 942 965 exemplaires sur un tirage de 42 314 080 (309 numéros). El Watan Week-end réalise, pour sa part, une diffusion moyenne de 115 024 exemplaires sur 5 866 224 journaux tirés durant toute l'année (51 numéros). En comparaison avec les résultats enregistrés en 2011, où le quotidien avait réalisé une augmentation de sa diffusion de l'ordre de 4,32%, les tirages des deux éditions d'El Watan ont baissé. D'une moyenne de 163 517 exemplaires/jours en 2011, le tirage de l'édition quotidienne a connu une baisse de 16,25% en 2012 (136 939 exemplaires/jour). Même constat pour l'édition week-end qui est passée de 133 619 exemplaires par numéro tirés en 2011 à 115 024 exemplaires par numéro en 2012, soit une baisse de 13,92%. Pour rappel, en 2011, El Watan avait réalisé des ventes moyennes de 134 808 exemplaires par jour et a écoulé un total de 41 386 034 journaux. Son édition hebdomadaire, El Watan Week-end, avait réalisé une diffusion de 108 697 exemplaires en moyenne par numéro et un total de 5 652 225 journaux écoulés sur toute l'année 2011. Une année, pour rappel, qui a été marquée par de grands événements internationaux (Printemps arabe) qui ont suscité un surcroît d'intérêt du lectorat. Enfin, il y a lieu de noter que l'augmentation du prix du quotidien (de 10 à 15 DA), appliquée à partir d'octobre 2011 à induit un fléchissement prévisible sur les ventes.   Cette tendance à la baisse des ventes et des tirages est constatée également chez les trois quotidiens arabophones qui avaient eux aussi réalisé des résultats très positifs en 2011. La diffusion d'El Khabar a régressé de 6,66% en 2012 avec 372 068 exemplaires/jour sur un tirage quotidien de 439 096 exemplaires. En 2011, le journal avait écoulé une moyenne quotidienne de 397 374 exemplaires sur un tirage de 468 934 exemplaires/jour. Comme El Khabar, Echorouk voit sa diffusion baisser de 5,51%. Ce quotidien a réalisé une diffusion totale de 401 399 exemplaires par jour en 2012 sur un tirage moyen journalier de 485 066 exemplaires, contre une moyenne journalière de 424 790 exemplaires en 2011. Ayant réalisé une diffusion substantielle en 2011 grâce à une progression de 17,26% (324 455 exemplaires/jour), Ennahar El Djadid n'a pas échappé à cette tendance générale. En 2012, la diffusion d'Ennahar a baissé de 2,78%. Sa diffusion moyenne quotidienne est de 316 655 exemplaires pour un tirage quotidien de 365 736 exemplaires.       

diffusion

AFP

Algérie: indignation après la diffusion d'images brutales de la guerre civile

Algérie: indignation après la diffusion d'images brutales de la guerre civile

AFP

Angola: diffusion suspendue pour deux télés portugaises jugées critiques

Angola: diffusion suspendue pour deux télés portugaises jugées critiques

AFP

Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone

Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone

2012

AFP

Tunisie: auditions publiques sur la répression de manifestations en 2012

Tunisie: auditions publiques sur la répression de manifestations en 2012

AFP

Maroc: hommage émouvant

Maroc: hommage émouvant

AFP

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012