mis à jour le

L’Arabie Saoudite se débarrasse de ses émigrés : Des centaines de sénégalais dans le lot

On s'en souvient encore. C'était au mois de décembre dernier. Des dizaines de nos compatriotes établis à Djeddah avaient été en passe d'être expulsés de l'Arabie saoudite A l'origine de cette mesure des autorités saoudiennes, une sombre affaire de vente de permis de séjours dans laquelle des autorités consulaires étaient impliquées, de même que des sénégalais établis depuis 32 ans, du temps de l'ancien ambassadeur Moustapha Cissé.

Mais, les motifs de la menace d'expulsion avaient été démentis. Nos ressortissants disaient, à qui voulait les entendre, qu'ils n'avaient rien à voir avec le présumé trafic de titres de séjours diplomatiques et qu'ils ne croyaient pas du tout à cette version.
Les choses ont-elles évolué depuis ? En tout cas, ces jours ci, le royaume saoudien a repris ses expulsions massives.

Plus de eux cent mille expulsions auraient eu lieu durant le premier trimestre de cette année. Pour la plupart, il s'agit de rafles gigantesques de sans papiers dont de nombreux migrants africains, et dans le lot, bon nombre de nos compatriotes dont certains se seraient refugiés non trop loin, attendant que passe la tempête. Cette nouvelle politique que Ryad mène, avec autant de fermeté, est destinée, informe-t-on, à réduire le nombre de résidents étrangers à 20 % (ils seraient actuellement 40 %) de la population, quand bien même des immigrés réduits à une main-d'½uvre largement dépourvue de droits constituent une conséquente source de revenus pour de nombreux hommes d'affaires saoudiens, et des soutiens pour leurs familles laissées au pays.

CHEIKH BA
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

émigrés

Vacances

Retourner au bled coûte trop cher

Retourner au bled coûte trop cher

group promo consulting

SORY KABA, ADMINISTRATEUR FONDS D'APPUI A L'INVESTISSEMENT DES SENEGALAIS DE L'EXTERIEUR «Les envois des émigrés représentent 9,50 % du PIB national»

SORY KABA, ADMINISTRATEUR FONDS D'APPUI A L'INVESTISSEMENT DES SENEGALAIS DE L'EXTERIEUR «Les envois des émigrés représentent 9,50 % du PIB national»

group promo consulting

Emigrés de retour : Le dur combat de la réinsertion

Emigrés de retour : Le dur combat de la réinsertion

Sénégalais

AFP

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

AFP

Transfert: le Sénégalais Papiss Cissé (Newcastle) part en Chine

Transfert: le Sénégalais Papiss Cissé (Newcastle) part en Chine

AFP

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués

Affaire Karim Wade: 27 millions d'euros restitués