mis à jour le

Guerre en Syrie : Lakhdar Brahimi, pourrait démissionner la semaine prochaine

L’émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue des Etats arabe pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, pourrait démissionner au cours de la semaine prochaine, écrit vendredi le quotidien libanais As-Safir, se référant à des sources diplomatiques de l’émirat du Qatar.
Brahimi a abordé le sujet de sa prochaine démission à l’issue du dernier sommet de la Ligue arabe, tenu les 26 et 27 mars dernier à Doha. Lors de cette rencontre regroupant 16 dirigeants arabes, il a été décidé d’octroyer le siège de Damas au sein de la Ligue à l’opposition et d’armer les insurgés tenant tête à l’armée régulière, indique le journal.
Dans sa demande de démission, le médiateur évoquera les obstacles sur lesquels a buté sa mission, précise la source.
Brahimi occupe le poste d’émissaire spécial pour la Syrie depuis septembre dernier.
Diplomate chevronné, M.Brahimi, 78 ans, s’est trouvé à la tête de la diplomatie algérienne de 1991 à 1993. Il a déjà été émissaire des Nations unies en Irak, en Afghanistan, en Haïti et en Afrique du Sud. En 1989, représentant spécial de la Ligue arabe, M.Brahimi a contribué à la conclusion d’un accord qui a mis fin aux 15 ans de guerre civile au Liban.

Moscou dénonce

Moscou constate des tentatives de compromettre toute chance de règlement pacifique en Syrie, a indiqué vendredi à Neuchâtel, en Suisse, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

« On constate des tentatives de compromettre toute chance de règlement pacifique, des tentatives de délégitimer la direction syrienne (...). Cela ne mènera à rien de bon (...). Qui plus est, de telles tentatives peuvent amener au pouvoir en Syrie différents groupes radicaux », a estimé M.Lavrov lors d’une conférence de presse à l’issue de négociations avec son homologue suisse.
Le chef de la diplomatie russe a insisté sur la nécessité d’un règlement négocié du conflit syrien.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes 

guerre

AFP

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

50 ans après, le Nigeria indemnise des victimes de la guerre du Biafra

AFP

L'onéreuse guerre du cuivre dans les tunnels de Johannesburg

L'onéreuse guerre du cuivre dans les tunnels de Johannesburg

AFP

L'ambassadrice américaine

L'ambassadrice américaine

Syrie

AFP

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

Les dessous du pacte de Lafarge avec le groupe Etat islamique en Syrie

AFP

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

Mondial-2018: l'Argentine doit se reprendre, la Syrie pour un nouvel exploit?

AFP

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre

Ces réfugiés étrangers qui restent en Syrie malgré la guerre