mis à jour le

Des femmes Burkinabè de New York à l'école de l'entreprenariat

Le vendredi 05 avril 2013, les femmes Burkinabè de New York ont décidé d'oublier leurs divergences pour se consacrer à l'essentiel. En effet, elles ont organisé leur première conférence sous le thème : " entreprenariat des femmes de la diaspora Burkinabé". La conférence a été animée par la Congolaise Mme Doris Mpoumou de la Fédération Internationale de Planification Familiale. Une kyrielle d'interventions et notamment des témoignages des femmes Burkinabè évoluant dans le domaine ont suivi l'exposé de Mme Mpoumou.

C'est d'abord Mme Assetou Napon affectueusement appelée Miss Napon - qui s'est imposée au fil des ans et au prix de dur labeur dans le domaine de la coiffure - qui a pris la parole pour expliquer son expérience à ses s½urs. Après elle, viennent Aminata Volta Kaboré, qui ½uvre dans le domaine de fabrique d'accessoires pour femmes, et Mme Wilson Panguiere Marie Berthe née Somda qui, elle, exerce dans la calligraphie, qui ont également invité les autres femmes à imiter les pas de celles qui, déjà, ont leur petite entreprise.

On notera aussi les interventions de la coordonnatrice principale de la conférence, Marceline Ayerouhé qui est aussi présidente de Femmes Sans Frontière, une association ½uvrant pour la promotion et le bien-être de la femme et de Léonie Ouédraogo coordonnatrice adjointe qui ont appelé les femmes à plus d'unité.

Une délégation forte de cinq membres de la Mission Permanente du Burkina Faso auprès des Nations Unies était également présente. Mamadou Coulibaly qui a représenté l'ambassadeur Der Kogda a pris la parole au nom de ce dernier pour inviter les femmes à l'union d'esprit et de c½ur. L'ambassade ne ménagera aucun effort pour les accompagner dans leur noble tâche, dira-t-il.

Ensuite, c'est Issiffou Ouédraogo, président de l'Association des Burkinabè de New York, qui a pris la parole pour remercier les femmes pour leur esprit de créativité et de combativité et a aussi appelé à l'unité des femmes. L'infatigable Sénateur Américain Bills Perkins était également au rendez-vous. On se rappelle que celui qui semble porter désormais le Burkina Faso dans son c½ur avait veillé avec les Burkinabè en 2012 pendant les élections des membres du bureau de l'Association des Burkinabè de New York. Etait également présent à ce rendez-vous Mr Anthony A. L. Adjace président de "Allied African Nations Chamber of Commerce'' qui a été l'autre conférencier du jour. Il est à noter que cette conférence entre dans le cadre des activités du 8 mars, journée internationale de la femme.

A cette occasion l'artiste Burkinabè Dez Altino a fait spécialement le déplacement de New York pour accompagner l'autre moitié du ciel et mettre du baume dans le c½ur des mélomanes. Dans tous les cas, tout est bien qui finit bien. Les regards sont maintenant rivés vers l'horizon 2014 pour la deuxième conférence des femmes Burkinabè de New York.

Barnabé B. Bado à New York

Pour Lefaso.net

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

femmes

AFP

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement

Droits des femmes

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

Une télé marocaine maquille des femmes victimes de violences conjugales

AFP

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception

Kenya: "Est-ce halal?" demandent des femmes sur la contraception