mis à jour le

Un cadre de la RBS arrêté à Moscou pour une vaste fraude

Un cadre de la banque britannique Royal Bank of Scotland (RBS), soupçonné d’avoir détourné plus de sept millions d’euros en proposant des investissements fictifs au Montenegro, a été arrêté à Moscou, ont rapporté vendredi les autorités et les médias russes.

Arrêté jeudi, Vsevolod Gloukhovtsev a été inculpé vendredi et doit comparaître samedi devant un tribunal, ont indiqué les agences russes.

Il est soupçonné d’une “fraude de grande ampleur et de détournement (…) totalisant plus de 300 millions de roubles”, soit environ 7,5 millions d’euros, avait expliqué précédemment le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Le ministère a identifié le suspect comme “vice-président d’une banque étrangère”. Selon les médias, il est responsable de la sécurité de la branche russe de RBS, qui n’avait pas répondu vendredi après-midi aux questions de l’AFP.

Les autorités russes ont précisé que l’établissement n’était pas lié aux activités suspectes de Vsevolod Gloukhovtsev.

Selon elles, il se présentait à ses victimes comme un “banquier influent” détenant des parts dans un casino et des hôtels au Montenegro. Il leur proposait alors des investissements dans l’immobilier et la construction dans le pays, dont ils ne recevaient par la suite aucun dividende et qu’ils ne pouvaient pas récupérer.

 

Crédits AFP

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

Moscou

AFP

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

Maroc: Benkirane recadré après avoir critiqué Moscou sur la Syrie

AFP

Crash en Egypte: Moscou admet un possible acte "terroriste", Londres désigne l'EI

Crash en Egypte: Moscou admet un possible acte "terroriste", Londres désigne l'EI

AFP

Crash en Egypte: Moscou doute de la revendication de l'EI

Crash en Egypte: Moscou doute de la revendication de l'EI

fraude

AFP

Quatre morts au Kenya, l'opposition crie

Quatre morts au Kenya, l'opposition crie

AFP

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

Algérie: baccalauréat sous haute surveillance pour empêcher la fraude

AFP

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives

Algérie: les islamistes dénoncent une fraude massive aux législatives