mis à jour le

24ème congrès mondial de vidéo-urologie à Casablanca

Cette manifestation scientifique a pour objectif l’amélioration de la qualité des soins dispensés aux malades marocains à travers l’introduction de nouvelles techniques de traitement urologique, a souligné le président de l’Association marocaine d’endo-urologie, organisatrice de l’événement, Redouane Rabi.

Et de souligner que cette édition ambitionne également le perfectionnement de la formation des urologues marocains en vue d’une meilleure prise en charge des personnes atteintes.

Ce congrès réuni des urologues internationaux experts en chirurgie mini-invasive laparoscopique et robotique qui ont eu l’occasion d’aborder les nouvelles techniques de traitement des cancers urologiques tels les cancers de la prostate, de la vessie, des reins et des testicules, a-t-il fait savoir, ajoutant que ces techniques seront exposées et transmises à l’ensemble des participants dans le but d’améliorer leurs connaissances dans le domaine des dernières techniques de traitement des malades.

Les congressistes ont aussi l’occasion de discuter, trois jours durant, d’autres sujets notamment “l’hypertrophie bénigne de la prostate”, “les calculs”, “l’urologie féminine”, “l’oncologie”, “l’obstruction (JPU)”, “la laparoscopie pédiatrique” ou encore “la chirurgie pédiatrique robotique”, a-t-il relevé, soulignant qu’une nouvelle session sur “les catastrophes dans la vidéo-urologie: gestion et prévention” figure aussi au programme de cette rencontre.

Pour sa part, Pr. Arthur Smith, une célébrité du service d’Urologie du Long Island Jewish Medical Center (Etats-Unis), s’est félicité de l’organisation de ce congrès, lieu de rencontres et d’échanges scientifiques entre les urologues marocains et les experts internationaux, estimant que la discipline de l’urologie marocaine, en plein essor dans différents domaines, doit être hissée encore à un plus haut niveau.

Cette manifestation connaît la participation d’urologues internationaux venant des quatre coins du monde et est rehaussée par la présence de professeurs de renommée internationale, dont Claude Abbou, chef du service d’urologie de l’hôpital Henri-Mondor à Créteil et expert reconnu mondialement dans les domaines de la laparoscopie et prostatectomie robotique, Oliver Traxer (France), qui a opéré cinq patients marocains le premier jour du congrès, Mounir Chefchaouni, Mohamed Lezrek ou encore Fethi Meziane (Maroc).

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

congrès

AFP

Côte d'Ivoire: marée orange pour le congrès du parti présidentiel

Côte d'Ivoire: marée orange pour le congrès du parti présidentiel

AFP

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Afrique du Sud: Zuma indésirable au congrès de son allié gouvernemental

Politique

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

Burkina: un congrès tendu pour le parti au pouvoir

Casablanca

AFP

Maroc: RATP Dev renouvelle pour 12 ans son contrat pour le tramway de Casablanca

Maroc: RATP Dev renouvelle pour 12 ans son contrat pour le tramway de Casablanca

AFP

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

Foot: John Toshack démis de ses fonctions au Wydad Casablanca

AFP

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble

Maroc: un mort, 19 blessés dans l'effondrement d'un immeuble