mis à jour le

Urbanisme: Les villes intelligentes selon Nabil Benabdallah

Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la politique de la ville, M. Nabil Benabdellah, a souligné jeudi à Rabat, la nécessité de faire des villes un levier du développement et un espace respectueux de l’environnement.

Le rôle des villes ne doit pas se limiter à répondre à la demande croissante en matière d’habitat, mais doit intégrer les dimensions développementale et environnementale, a affirmé M. Benabdellah lors d’une journée d’études organisée sous le thème “Les villes intelligentes”, notant que les villes doivent être une source de richesse et de développement et un espace agencé dans le respect de la donne environnementale.

Le ministre, a dans le même sillage, mis en exergue l’expérience marocaine et les réalisations accomplies dans le domaine de l’urbanisme, notamment durant la dernière décennie, soulignant toutefois la nécessité de déployer davantage d’efforts pour une meilleure qualité de vie et de services urbains.

M. Benabdellah a également noté que cette rencontre est une occasion propice pour les acteurs intervenant dans le domaine de l’habitat et de l’urbanisme de tirer les enseignements de l’expérience suédoise dite ” Symbiocity” et de capitaliser l’expertise de ce pays leader en matière de gestion des villes, émettant l’espoir que cette rencontre puisse ouvrir des perspectives de coopération et de partenariat avec la Suède.

De son côté, le secrétaire d’Etat auprès du ministre suédois du commerce Gunnar Oom a indiqué que cette journée d’études est une occasion pour les hommes d’affaires suédois de prospecter les opportunités de coopération avec les opérateurs marocains dans le domaine de la gestion intelligente des villes ainsi que pour s’informer de l’expérience marocaine en matière de développement urbain.

M. Oom a souligné l’importance du partenariat public-privé et l’intégration des nouvelles technologies afin de relever les défis de la gestion des villes et du développement durable, et ce dans la prise en compte des préoccupations environnementales.

S’exprimant à cette occasion, l’ambassadeur suédoise au Maroc s’est félicitée des relations historiques unissant le Maroc et la Suède, rappelant le traité bilatéral de paix, de commerce et de navigation conclu entre les deux royaumes en 1763.

Le ministre suédois est en visite au Maroc du 9 au 12 avril pour renforcer les relations économiques et commerciales entre les deux pays, qui célèbrent le 250ème anniversaire de la signature de leur premier traité bilatéral.

Les travaux de cette journée d’études sont centrés sur des thématiques afférentes aux principes et concepts de “Symbiocity” , l’efficience énergétique dans le domaine du bâtiment, la politique de la ville au Maroc, “la Ville Verte Mohammed VI”, outre les solutions innovantes en matière de gestion des déchets.

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Maroc : Alerte de pluies et averses importantes dans plusieurs villes  Obsèques  La terre a tremblé 

villes

AFP

RDC: appel à la grève générale

RDC: appel à la grève générale

AFP

En Afrique, les villes explosent mais créent peu de richesse

En Afrique, les villes explosent mais créent peu de richesse

AFP

Marrakech en tête des villes où il fait bon vivre en Afrique

Marrakech en tête des villes où il fait bon vivre en Afrique