mis à jour le

ALAIN EDOUARD TRAORÉ À LA RTB : Langage de vérité aux agents

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, a rencontré le personnel de la Radiodiffusion télévision du Burkina (RTB) à Ouagadougou, le lundi 8 avril 2013. Il s'est agi d'échanger sur le fonctionnement de la maison et de récencer les difficultés auxquelles sont confrontés les travailleurs.

La présence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Alain Edouard Traoré, dans les locaux de la télévision nationale dans l'après-midi du lundi 8 avril 2013, a été un rendez-vous d'envergure en vue d'échanger et de prendre le pouls des réalités de ce groupe de média public afin d'orienter les choses comme il se doit. Pour sa 3e rencontre avec les agents de la RTB, depuis qu'il est à la tête du département, Alain Edouard Traoré a précisé d'entrée de jeu qu'il n'a d'autres ambitions que d'½uvrer à ce que la RTB puisse atteindre un bon niveau de performance. « Je n'ai aucune prétention. Je ne suis qu'un coordonnateur de l'action gouvernementale dans le secteur de la communication », a-t-il dit. Pour lui, la RTB, dans le contexte de la communication au Burkina Faso, est une superstructure qui doit être performante. « C'est autant de facteurs et de réflexions qui nous ont amenés, ensemble, à adopter un nouvel organigramme qui s'adapte et qui a consacré la fusion de la radio rurale à la direction générale des centres d'émission et à la RTB. Le nouvel esprit que nous voulons avoir au niveau de la RTB, c'est la volonté de travailler à développer une institution qui est aujourd'hui le socle de la communication pour le gouvernement et pour l'ensemble des citoyens », a-t-il justifié. C'est pourquoi, le porte-parole du gouvernement a invité l'ensemble des agents à s'adapter aux nouvelles réalités, car la RTB, dans sa configuration d'aujourd'hui, a une durée de vie de 2 ans, parce qu'avec la transition numérique, elle va se délester de tout ce qui est volet diffusion pour se concentrer sur le volet production.

Sans langue de bois, ni tabou, les agents ont à leur tour égrené un certain nombre de problèmes allant du manque de matériel au problème de gestion des ressources humaines. A toutes ces préoccupations, le ministre de la Communication a dévoilé quelques grands chantiers. C'est ainsi qu'il a déclaré que l'emprunt d'Etat qui s'élève à 15 milliards de F CFA, va permettre à la RTB de se doter d'équipements performants. Dans ce processus qu'il dit déjà engagé, il est prévu la construction du nouveau siège de la RTB à Gounghin et la création d'une Société burkinabè de télédiffusion (SBT) qui sera l'opérateur de diffusion. Dans cette même veine, il a indiqué que la formation du personnel aura une place de choix dans ce processus. « Je sais qu'il y a beaucoup de compétences à la RTB. Il faut transformer cela en quelque chose de plus opérationnel. Nous sommes dans une phase de mutation », a-t-il clamé. Pour ce faire, il a exhorté tous les agents à la concertation. Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, a dit être disponible pour tout besoin. Il a du reste informé les agents que le Premier ministre effectuera une visite à la RTB, le jeudi 11 avril prochain.

Paténéma Oumar OUEDRAOGO

Sidwaya

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

Traoré

AFP

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

Allemagne: Ibrahima Traoré prolonge avec Mönchengladbach jusqu'en 2021

AFP

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

La famille d'Adama Traoré sollicite "l'implication" du Mali

AFP

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

HCR: la chanteuse malienne Rokia Traoré nommée ambassadrice de bonne volonté

langage

Actualités

Béji Caïd Essebsi : Ennahdha devrait changer de langage

Béji Caïd Essebsi : Ennahdha devrait changer de langage

Le Patriote

Drigoné Bi Faustin dit # Faya #  à Koua Justin : “Quand on tient un langage guerrier, on doit s’attendre à être arrêté” (Le Patriote)

Drigoné Bi Faustin dit # Faya # à Koua Justin : “Quand on tient un langage guerrier, on doit s’attendre à être arrêté” (Le Patriote)

Ministères

Etude sur le lien langage haineux-violence: des experts américains chez Me Bamba-Lamine (Ministères)

Etude sur le lien langage haineux-violence: des experts américains chez Me Bamba-Lamine (Ministères)

vérité

AFP

Apartheid: quand une fille trahit son père au nom de la vérité

Apartheid: quand une fille trahit son père au nom de la vérité

AFP

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

AFP

CPI: la Côte d'Ivoire espère la vérité sur Gbagbo et la crise sanglante de 2010

CPI: la Côte d'Ivoire espère la vérité sur Gbagbo et la crise sanglante de 2010