mis à jour le

Transition numérique et organisation des élections : L’opérateur mondial des satellites SES prêt à accompagner le Mali

Le Directeur des ventes pour l’Afrique de la société  de l’opérateur mondial de satellites SES, Eric Lecocq est à la tête d’une caravane qui  séjourne actuellement Bamako. Il a eu une série de rencontres avec les régulateurs, décideurs gouvernementaux, télédiffuseurs et opérateurs de réseaux, afin de présenter les avantages économiques de la technologie satellitaire. Lors d’un point de presse à l’hôtel Radisson, le mardi 9 avril, Eric Lecocq a déclaré que sa société propose des solutions innovantes au Mali pour réaliser la transition numérique voire contribuer à la bonne organisation des élections

Le directeur des ventes, Eric Lecocq (G) et le marketing manage, Arsène Sol-Loza

A compter du 1er janvier 2015, les pays du monde entier sont invités à passer d’une télédiffusion analogique à une télédiffusion numérique. Pour franchir cette transition, la solution satellitaire  est la mieux adaptée. C’est pourquoi, l’opérateur mondial des satellites, SES a entamé une caravane en Afrique pour proposer  ses services aux différents pays afin de faciliter leur accès à ses produits innovants à moindre coût.

La caravane conduite par le Directeur des Ventes de la société pour la région Afrique, Eric Lecocq est arrivée au Mali le lundi et sa mission prendra fin aujourd’hui. Au cours de son séjour, la caravane a rencontré les opérateurs de réseaux, la société de régulation, les télédiffuseurs, les fournisseurs d’internet et les décideurs gouvernementaux.

« L’échéance de 2015 pour le passage à la télédiffusion numérique dans le monde entier présente de nombreux défis que nous pouvons  relever grâce à la technologie satellitaire. Notre équipe sera disponible pour expliquer les concepts et fournir son expertise sur la procédure de numérisation. Le satellite  constitue  également  une solution  extrêmement efficace pour  réduire  la fracture numérique  dans le secteur de l’entreprise et des télécommunications« , a expliqué Eric Lecocq

«  En tant qu’entreprise, SES a  consacré  des ressources considérables au continent africain pour aider les gouvernements  à trouver  les  solutions  de  migration  les plus appropriées. Nous constatons que de plus en plus de pays africains investissent dans le  » support satellite  » pour couvrir des zones dépourvues d’infrastructures. Cette démarche permettra à des  pays comme le Mali de réduire ses coûts d’investissement en infrastructures tout en offrant aux consommateurs un signal de télédiffusion à large bande de grande qualité « , a ajouté Eric Lecocq.

A titre d’exemple d’efficacité de la technologie satellitaire, SES Broadband Services a fourni avec succès des services satellitaires à large bande afin de soutenir les élections au Burkina Faso en décembre 2012. Cette  technologie a offert une connectivité aux bureaux de vote  reculés, qui ont bénéficié d’un déploiement rapide et d’une couverture immédiate.  Parmi les autres avantages apportés par le satellite à cette occasion, citons également la connectivité Internet,  la  vidéo surveillance,  la  visioconférence,  le  transfert de fichiers,  le recueil, l’agrégation, le transfert et le contrôle rapide et sécurisé des données. Ce système de communication stable et viable  entre tous les bureaux de vote  a  ainsi  permis  d’améliorer la sécurité du processus électoral. Il va maintenant être réutilisé et redéployé. Ce système explique t-il, peut être installé en 12 semaines. Donc si le Mali est intéressé SES est disposée à le rendre opérationnel d’ici les élections de juillet prochain.

«  La Banque mondiale estime qu’un taux de  croissance  de 10 %  de la pénétration d’Internet se traduit par une augmentation de 1,4 % du PIB par habitant dans les pays en développement. Etant donné que la pénétration d’Internet au Mali se situe actuellement à 2,4 %, le satellite présente un potentiel considérable pour réduire la fracture numérique  dans ce pays  » a conclu Eric Lecocq.

Il faut signaler que SES est un opérateur satellitaire de tout premier plan dans le monde, avec une flotte de 52 satellites géostationnaires et un réseau bien connecté de téléports. Neuf de ces satellites couvrent l’Afrique et fournissent tous les services de communication satellitaire.

Youssouf CAMARA

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

transition

AFP

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

Soudan du Sud: le président Kiir forme son gouvernement de transition

AFP

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

Burkina: le gouvernement de la transition accusé de mauvaise gestion

AFP

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

Niger: l'opposition dit non au dialogue sans transition politique

numérique

Education

Le numérique est-il vraiment une révolution pour l’éducation en Afrique?

Le numérique est-il vraiment une révolution pour l’éducation en Afrique?

AFP

Au Kenya, une école numérique qui tient dans une valise

Au Kenya, une école numérique qui tient dans une valise

Internet

Il faut sauver les webmédias du monde arabe

Il faut sauver les webmédias du monde arabe

élections

AFP

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

Zimbabwe: le vice-président promet des élections libres et équitables

AFP

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

Lesotho: dépouillement en cours après des élections "calmes"

AFP

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue

Elections législatives au Lesotho: coalition instable en vue