mis à jour le

Le groupe CDG réalise un bénéfice de 976 MDH en 2012

 

M.Anas Houir Alami, DG du groupe CDG

Le groupe CDG, acteur économique de premier plan et bras financier de l'Etat, joue un rôle majeur dans le développement socio-économique du Royaume. Et dans le cadre de ces missions, « la CDG s'inscrit très fortement en tant qu'opérateur majeur dans les métiers de Développement Territorial où ses actions ont été marquées en 2012 par les lancements et/ou des livraisons de plusieurs projets structurants pour le développement économique du pays, l'aménagement urbain (Projet d'Anafa, Eco Cité de Zénata, résidences universitaires, etc.), l'offshoring (Fès Offshore), le tourisme (Station Taghazout, Saïdia, etc.), etc.», a expliqué M. Anas Houir Alami, Directeur Général du groupe Caisse de Dépôt et de Gestion lors de la présentation des résultats du Groupe le mardi 9 avril au siège. Et pour mener à bien ces différents chantiers, le Groupe a poursuivi sa dynamique d'investissement avec une enveloppe de 9 milliards de dirhams au titre de l'exercice 2012 tirée notamment par les investissements de sa filiale CGI (Cf. article CGI).

Ceci a eu des effets sur les réalisations consolidées du Groupe dont le périmètre s'articule autour de trois grands ensembles : Banques et Activités financières (CDG, CIH, Fipar, Sofac, etc.), Assurances et réassurances (SCR, Atlanta, Sanad, etc.) et Aménagement, Immobilier et Tourisme (CGI, MedZ, Madaef, Casanearshore, etc.).

Ainsi, le produit net bancaire consolidé de la CDG a reculé de 10 %, à 4 579 MDH. « Cette baisse est causée essentiellement par la part du secteur Assurance et Réassurance, en repli de  43,52 %, à 606 MDH à cause essentiellement du repli enregistré par la SCR et qui est consécutive à l'arrêt progressif de la cession légale et de la baisse des profits sur réalisation de placements», a explqué M. Omar Lahlou, Directeur du Pôle Finances de la CDG. Cette baisse a été quelque peu compensée par l'évolution positive (+4 %) du secteur Aménagement, Immobilier et Tourisme (AIT).

 

Rnpg en hausse de 22 %

Le résultat net part du groupe consolidé a progressé de 22 % pour ressortir à 976 MDH. Le secteur Banques et Activités Financières (BAF) demeure de loin le premier contributeur à ce bénéfice avec 627 MDH, affichant une hausse de 102,25 %, grâce aux performances de la CDG et du CIH.  Le secteur Assurances et Réassurance dont le résultat net a baissé de 25,68 % contribue à hauteur de 570 MDH au résultat du Groupe. La baisse de la contribution s'expliquant par le recul du produit net bancaire de la SCR. Toutefois, les bénéfices dégagés par ces deux secteurs ont été amoindris par les contributions négatives du secteur Aménagement, Immobilier et Tourisme (-74 MDH) et les autres secteurs déficitaires (-147 MDH). « La contribution déficitaire du secteur des AIT s'explique au fait que la majorité des structures opérant dans ce secteur est en phase de développement», a expliqué M. Lahlou. On notera tout de même le bon comportement de la CGI qui a dégagé un bénéfice social de 458 MDH.

Les fonds propres du Groupe ont reculé 8 % à 15,03 milliards de dirhams à cause de la morosité que connaît le marché boursier marocain.

Ce résultat s'est traduit par une amélioration des indicateurs de rentabilité du Groupe avec un RoE (rendement des fonds propres) en hausse de 1,7 point à 6,5 % et une rentabilité des actifs qui passe de 0,6 % à 0,7 %.

Le total bilan a progressé de 9 % à 169,8 milliards de dirhams. Une situation bilancielle consolidée reflétant la poursuite de la dynamique d'investissement du Groupe.

Par ailleurs, concernant le pôle Prévoyance, le RCAR (Régime collectif d'allocation de retraite) et le CNRA (Caisse nationale de retraites et d'assurances) ont consolidé leurs assises financières en dépit de la tendance baissière des marchés financiers.

La RCAR a vu ses réserves techniques croître de 0,7 %, à 86,06 milliards de dirhams et ses placements augmenter de 1,6 %, à 85,04 milliards de dirhams. Le total bilan net s'est amélioré de 1,3 %, à 86,68 milliards de dirhams. Pour sa part, la CNRA a vu ses réserves techniques afficher une légère amélioration de 0,7 %, à 11,5 milliards de dirhams et ses placements financiers de 1,8 %, à 11 milliards de dirhams. Le total bilan net a augmenté de 3,5 % à 12,17 milliards de dirhams.

 

Accélération de la cadence des investissements

Par ailleurs, concernant le plan stratégique Oufoq 2015, le bilan d'étape montre que le Groupe CFG est en ligne avec ses objectifs. Ainsi, en matière d'investissements, sur une enveloppe programmée de 65 milliards de dirhams durant la période 2011-2015, le Groupe a investi 19 milliards de dirhams en 2011 et 2012, soit 30 % du budget d'investissement programmé. La cadence sera accélérée à partir de cette année pour atteindre à fin 2013 environ 52 % de l'objectif d'investissement prévu.

Du côté des dépôts, ceux-ci sont passés de 63 milliards de dirhams en 2011 à 70 milliards de dirhams à fin 2012 (+11,11 % du fait notamment d'un rattrapage sur les dépôts de la CNSS) pour un objectif cible de 75 milliards de dirhams à fin 2015.

Enfin, concernant le développement à l'international, « l'approche choisie par le Groupe CDG est de laisser aux différentes filiales le soin d'entreprendre leurs processus d'internationalisation en saisissant à chaque fois les opportunités qui se présentent à l'international», a souligné M. Alami. C'est dans ce cadre que s'inscrit le mémorandum d'entente signé entre Novec et les Caisses de Dépôt et de Consignation du Gabon et du Sénégal et visant à contribuer au développement d'une ingénierie d'excellence sur le continent à travers, d'une part, le développement des activités d'études, de conseil et d'ingénierie de Novec, et, d'autre part, la création de filiales Novec dans le cadre de joint-ventures.

Parallèlement, la CDG essaie d'essaimer son modèle qui a fait ses preuves au Maroc et cité en exemple sur le continent en aidant plusieurs pays africains à mettre en place des Caisses de Dépôts et de Consignation.

Moussa Diop

La Nouvelle Tribune

Ses derniers articles: Peinture : Patrick Jolivet  Le Maroc renforce ses capacités de production en énergie solaire  Plus de 51.000 bénéficiaires de l’Initiative royale “Un million de cartables” 

2012

AFP

Maroc: hommage émouvant

Maroc: hommage émouvant

AFP

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

Egypte: le nouveau Parlement se réunit, une première depuis 2012

AFP

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe

Dopage et corruption: Diack évoque un soutien russe