mis à jour le

Un lecteur répond au Dr Ahmed Sow : «En politique, il n’y a pas de génération spontanée»

L’article « Réveillez-vous » du Dr Ahmed Sow, publié dans votre numéro spécial du jeudi 8 mars 2013, a retenu toute mon attention et il me plait d’y réagir. Il y retrace la conception classique de l’histoire, qui induit que les sociétés humaines passent toutes « à travers la vision et le travail de leurs fils ». Ensuite, il traite ses adversaires politiques, qui de pilleurs, qui de prédateurs ou de conservateurs. Enfin, il demande aux Maliens de toutes conditions de le rejoindre en vue du développement de la patrie.

Ahmed Sow

La conception de l’histoire chez M. Ahmed Sow est des plus classiques et de surcroît surannée. Elle ne laisse aucune liberté à l'homme. Manque de pot, cette conception est datée: il s’agit de la conception marxiste de l’histoire. Pour elle, aucune société n'échappe à la règle de l’esclavagisme, du féodalisme, du capitalisme, du socialisme, et, enfin, du communisme. (Même au Labour party, ancêtre du RTD, on ne pense plus ainsi).

Pour notre part, nous sommes persuadés qu’il n'y a pas de déterminisme en histoire. Au contraire, à un moment donné, plusieurs voies sont possibles. L’homme est libre et son choix, quelles que soient les contraintes de la situation, dépend de lui. Et c'est pourquoi le Mali sera pas le même dans cinq ans, selon que c'est le RDT ou l'Adema qui présidera à sa destinée.

Pourquoi un homme politique ne dit pas ce qu’il est et ce qu’il veut faire; au lieu d’affubler ses adversaires de tous les noms d’oiseaux. Pilleurs, prédateurs, conservateurs. Dr Ahmed Sow a été ministre et conseiller spécial du prince. Pour autant, est-il moins conservateur par le fait seul qu’il est resté peu de temps au gouvernement? Ce qu’il fait discrédite la parole politique.

Conservateur? Qui l’est? Il est mieux qu’il sorte du bois et qu’il dise au grand jour ce qu’il veut dire. Est-on conservateur à l’Adema, au RPM ou même à l’URD?  Pour qui connaît le sens du mot conservateur dans le vocabulaire politique, il ne l'emploierait pas dans le contexte malien. Mais ici on se targue de tout, y compris d'être travailliste!

En politique, le pouvoir des mots est considérable. Il ne suffit pas d’être travailliste pour ne pas être conservateur. Chacun a son conservateur. Au sein du Parti communiste de Mikhaïl Gorbatchev, il y avait les deux: conservateurs et réformateurs.

Les pilleurs et les prédateurs, dites-vous, ont des dizaines de camions gros porteurs et des Land-cruisers parqués dans leurs champs. C’est ce qu’on dit dans les salons de Bamako, mais si vous  le dites vous  aussi, alors ce doit être vrai. Puisque vous étiez à la bonne place pour voir bien et de très près. Toutefois, en ne le disant que maintenant, vous rabaissez encore une fois la parole politique.

En politique, il n'y a pas de génération spontanée. Vous ne pouvez pas venir aujourd’hui et prendre la place des autres comme si vous n’étiez pas là depuis toujours. Pourquoi attendre maintenant pour dénoncer vos amis d’hier, les exilés,  pour ne pas dire Hamed Diané Séméga?

D'autre part, il est vrai qu'à l’Adema, il y a des candidatures multiples et un seul candidat au RTD. Cela augure-t-il de la vitalité de votre parti, pardon de votre plate-forme? Et vous craignez que l'Adema ne vous ravisse le pouvoir! En outre, sachez que François Hollande n’a pas de candidat, la CEDEAO non plus. Quiconque a le pouvoir au Mali travaillera, non pas avec François Hollande, mais avec la France et le reste du monde. Car c’est la France qui sera toujours là, et non François Hollande, qui s'en ira peut-être dans quatre ans.

Dr Ahmed Sow croit-il vraiment qu’on se fait élire député pour échapper à la justice de son pays? Et bien, au lieu de vouloir vous faire élire comme Président de la République, allez dans votre pays et faites vous élire comme député! C’est comme cela que se fait la politique dans un pays normal. Cela vaut mieux que vos prophéties, qui ne se réaliseront jamais. C'est cela l’appel à la vérité et à la démocratie.

Youssouf Doucouré

BP 1325 Bamako, Mali 

[email protected]

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé