mis à jour le

Mali: arrestation d’un élu local recherché pour trafic de drogue

GAO (Mali), Le maire de la localité malienne de Tarkint, recherché depuis février par le Mali pour trafic de drogue, a été arrêté dans le Nord malien et transféré à Gao, plus grande ville de la région, a appris l’AFP jeudi de sources sécuritaires.
Cet élu, « Baba Ould Cheikh, contre qui un mandat d’arrêt a été lancé par le Mali pour +trafic de cocaïne+, a été arrêté par les forces maliennes au nord de Gao mercredi », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire malienne jointe dans cette ville située à près de 1.200 km de Bamako.

 
Son arrestation a été confirmée par une source sécuritaire locale. « Il a été arrêté avec six autres personnes qui sont probablement également accusées » de narcotrafic, « nous ferons rapidement le nécessaire pour les acheminer vers Bamako », a précisé cette deuxième source.

 
Aucune des deux sources n’a fourni de détails sur ces arrestations. Baba Ould Cheikh, quadragénaire, est maire de la commune de Tarkint située au nord de Gao. Il fut médiateur pour la libération d’Européens enlevés par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), un des groupes armés ayant occupé pendant près de dix mois le nord du Mali en 2012 avec d’autres organisations jihadistes.

 
Ces groupes s’étaient emparés des grandes villes du Nord malien après une offensive contre l’armée malienne déclenchée en janvier 2012 par le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA, rébellion touareg) avec des alliés islamistes.

 
Le 8 février, le parquet de Bamako avait annoncé avoir lancé des mandats d’arrêt nationaux et internationaux pour notamment « terrorisme », « sédition », « crimes portant atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat, à l’intégrité du territoire national par la guerre », « trafic international de drogue » contre des chefs du MNLA, des groupes islamistes dont Aqmi et de narcotrafiquants.
Sur la liste des personnes visées, figuraient Baba Ould Cheikh, présenté comme narcotrafiquant, ainsi que d’autres notables ou élus du Nord.

 
Le nom de Baba Ould Cheikh a souvent été cité dans le cadre de l’enquête sur un avion ayant atterri en 2009 dans le Nord malien avec de la cocaïne à bord.

 
Début novembre 2009, un Boeing 727 venant du Venezuela et transportant de la cocaïne et d’autres produits illicites, selon l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), avait atterri dans la région de Gao.

 

 

Après avoir déchargé son contenu, les trafiquants avaient incendié l’appareil.
sd/cs/sd

 

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

arrestation

AFP

Cameroun: arrestation de militaires luttant contre Boko Haram

Cameroun: arrestation de militaires luttant contre Boko Haram

AFP

Niger: arrestation d'un militant de la société civile

Niger: arrestation d'un militant de la société civile

AFP

Tchad: nouvelle arrestation d'un activiste de la société civile

Tchad: nouvelle arrestation d'un activiste de la société civile

recherche

AFP

Libye: Seif al-Islam toujours recherché par la justice

Libye: Seif al-Islam toujours recherché par la justice

AFP

Maroc: le leader de la contestation dans le nord recherché

Maroc: le leader de la contestation dans le nord recherché

AFP

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

Afrique du Sud: asile politique pour un pasteur congolais recherché par la RDC

trafic

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants