mis à jour le

Centrafrique : Louis Michel confirme la suspension de temporaire du pays de l'OIF

L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), réunie lundi 8 avril à Paris, a suspendu temporairement de ses instances la Centrafrique, rapporte RFI. Louis Michel, envoyé spécial de l'OIF pour le suivi de la situation politique en Centrafrique, était présent à cette réunion. Ce dernier qualifie François Bozizé de « dictateur » et confirme que Michel Djotodia lui a affirmé qu'il partirait « dès que les élections seront terminées ».

Afrik

Ses derniers articles: La dépouille de Thomas Sankara exhumée, le Burkina Faso retient son souffle  L'Arabie Saoudite classe l'Algérie sur liste noire du financement du terrorisme  La Premier League, nouvelle terre d'accueil des joueurs africains 

Centrafrique

AFP

A l'ONU, la Centrafrique en crise craint de retomber dans l'oubli

A l'ONU, la Centrafrique en crise craint de retomber dans l'oubli

AFP

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique

Le pape dénonce les attaques contre des chrétiens au Nigeria et en Centrafrique

AFP

La Centrafrique risque un nouveau conflit, selon Guterres

La Centrafrique risque un nouveau conflit, selon Guterres

suspension

AFP

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

RDC: suspension du procès en appel de l'opposant Katumbi

AFP

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

Burkina: suspension du procès du dernier gouvernement Compaoré

AFP

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

Mali: la suspension de la Fédération de football levée par la Fifa

pays

AFP

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

A Rabat, la dépouille de Mobutu attend toujours son retour au pays

AFP

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

Au Tchad, les réfugiés africains rêvent de rentrer au pays plutôt que d'Europe

AFP

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate

Gabon: un an après la présidentielle, un pays en situation délicate