mis à jour le

Droits économiques, sociaux et culturels : Appui au plaidoyer pour la ratification du Protocole facultatif

La plateforme DESC Mali a organisé, le mercredi 10 avril, une conférence-débat publique sur les enjeux de la ratification du Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC). Les débats étaient animés par le Coordinateur, Madani Koumaré, assisté de la Présidente du Conseil national des droits de l'homme du Mali, Me Kadidia Sangaré.

Cette conférence-débat, a indiqué Madani Koumaré, visait à appuyer le processus de plaidoyer en faveur de la ratification du PF-PIDESC (Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits  économiques sociaux et culturels) enclenché en 2011. Avant d'indiquer qu'en ratifiant ce Pacte, en 1976, le Mali s’était engagé à mettre en place des législations nationales et des mesures pratiques compatibles avec les obligations et devoirs découlant de cet instrument.

Le Mali, selon lui, manifestait ainsi sa volonté d’½uvrer pour le bien-être des citoyens maliens, titulaires de droits. Pour affirmer davantage cette volonté et renforcer, par là même, l'État de droit, la démocratie et la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales, l’État malien doit, maintenant, ratifier le Protocole facultatif se rapportant au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

La ratification et l’entrée en vigueur de ce Protocole facultatif, selon lui, contribuera de façon significative à la protection et la promotion des droits reconnus aux Maliens d’abord dans la Constitution de 1992 , puis dans la Charte Africaine des droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) et dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels relativement à l'alimentation, à la santé , à l’éducation, au travail et à la protection sociale.

A cette liste s'ajoutent I`accès à la terre, au logement ainsi qu’à la vie culturelle. Le Protocole facultatif relatif aux Droits Économiques, Sociaux et Culturels (PF/PIDESC) ne crée pas de charge supplémentaire à l’Etat du Mali, mais consacre davantage le progrès de l’État de droit et de la justice sociale.

Pour sa part, Me Kadidia Sangaré a défini le Conseil international des droits de l'homme comme étant un organisme chargé de la promotion et de la protection de ces droits, avant d'indiquer qu'il fallait que les citoyens connaissent le texte avant sa ratification par le gouvernement.

La plateforme DESC du Mali compte actuellement quarante-six membres de la société civile, dont sept faîtières dans le domaine des droits de l'homme. Elle a pour objectifs de mobiliser les citoyens autour de la problématique du développement national par l'approche des droits humains, de contribuer à renforcer l'image des droits de l'homme, de doter le Mali d'un cadre juridique répondant aux aspirations des droits économiques, sociaux et culturels, de faire de la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels, le fondement de la politique de développement  humain au Mali et de permettre à chaque Malien et Malienne de faire valoir ses droits économiques, sociaux et culturels.

La plateforme ambitionne aussi de renforcer la possibilité pour chaque Malienne et Malien de se prévaloir de ses droits économiques, sociaux et culturels, de permettre à chaque Malienne et Malien d'invoquer le Protocole relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, de consacrer le caractère universel, inaliénable, indissociable, interdépendant et intime des droits de l'homme et de renforcer les dispositions relatives à la réalisation et à la jouissance des droits économiques, sociaux et culturels par tous.

Pierre Fo'o Medjo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

droits

AFP

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

Burundi: la plus ancienne ligue des droits de l'homme "radiée"

AFP

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

Centrafrique: les violations des droits de l'homme en hausse, selon l'ONU

AFP

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

Burundi: "descente aux enfers" en matière des droits de l'Homme

appui

email@domain.com (Author Name)

Appui discret américain et israélien aux combattants syriens anti-Assad

Appui discret américain et israélien aux combattants syriens anti-Assad

satarbf

Les Rois d’Arabie et de Jordanie expriment leur appui aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le

Les Rois d’Arabie et de Jordanie expriment leur appui aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le

Actualités

Egypte: appui tacite des leaders arabes au coup de force

Egypte: appui tacite des leaders arabes au coup de force

protocole

AFP

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

Pékin signe un protocole avec 20 pays pour établir une banque régionale en Asie

LNT

Maroc/UE:  Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Maroc/UE: Le vote du nouveau protocole pour le 27 novembre

Jossart Muanza(AEM)

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent

Angola/Environnement : le secrétaire d'État Syanga Abilio présent