mis à jour le

La Croix Rouge a besoin de 33 millions d'euros supplémentaires pour le Mali

Le Comité international de la Croix Rouge (CICR) a annoncé mercredi avoir besoin de 33 millions d'euros supplémentaires pour venir en aide à des centaines de milliers de personnes au Mali en guerre.

"Les conditions de vie des personnes touchées par le conflit armé depuis 16 mois au nord Mali sont très inquiétantes et les besoins humanitaires sont importants", a déclaré le CICR dans un communiqué.

L'organisation a besoin de 40 millions de francs suisses (33 millions d'euros), et doit plus que doubler son budget pour le Mali et le Niger voisin qui accueille des milliers de réfugiés maliens, en le portant à 75 millions de francs suisses (61,5 millions d'euros).

Le CICR a également déclaré qu'il avait obtenu un accord du gouvernement malien pour lui permettre de visiter les prisonniers des deux camps.

AFP

Ses derniers articles: Maroc: une importante délégation gouvernementale visite Al-Hoceïma  Soudan du Sud: Kiir annonce un cessez-le-feu et ouvre un dialogue national  Côte d'Ivoire: des "démobilisés" bloquent des accès 

croix

Lefaso.net

Coup de gueule : Le chemin de croix des clients de certaines banques de la place

Coup de gueule : Le chemin de croix des clients de certaines banques de la place

AFP

Indonésie: le "café nazi" retire les croix gammées mais pas le portrait de Hitler

Indonésie: le "café nazi" retire les croix gammées mais pas le portrait de Hitler

Autre Presse

Mali : le Comité international de la Croix Rouge sensibilise des militaires Maliens sur le Droit international humanitaire

Mali : le Comité international de la Croix Rouge sensibilise des militaires Maliens sur le Droit international humanitaire

Mali

AFP

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

AFP

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali

Huit soldats maliens tués dans une attaque dans le centre du Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord