mis à jour le

Championnat national du Mali : Le Stade malien s’envole vers le titre de champion du Mali

Après sa brillante victoire sur les Sénégalais du Casa Sport, le Stade malien de Bamako a renoué avec la victoire au championnat national de ligue 1 du Mali et s'envole doucement mais sûrement vers le titre de champion du Mali, saison 2012-2013.

Le Stade Malien de Bamako (photo Le Katois)

Le match au sommet de la 20è journée du championnat national qui mettrait aux prises le Stade malien de Bamako au Club Olympique de Bamako a tourné à l'avantage des poulains de l'entraineur français du Stade malien, Pascal Janin. Comme lors du match aller, le Stade malien est venu à bout des joueurs du COB prenant du coup une option sérieuse vers le titre de champion du Mali. Le match débute sous des chapeaux de roue, le COB troisième au classement voulait glaner cette victoire afin de se rapprocher du Réal qui occupe la deuxième place. C'était sans compter sur la détermination des coéquipiers de Soumbeyla Diakité, le capitaine du Stade malien de Bamako. Un gardien qui quittera prématurément les pelouses du stade Omnisports Modibo Keita suite à une blessure. C'est un but matinal de Morimakan Koita qui brisera les espoirs des Olympiens à la troisième minute de jeu. Après ce but, les jeunes du COB tentent de revenir en vain au score. Ils se heurtent à la hermétique défense du Stade malien de Bamako constituée autour de Moussa Dianko Coulibaly. À la 35è minute du jeu, Mamadou Coulibaly récupère une balle  venant de son latéral Issiaka, il se défait du défenseur olympien qui le sauvait et envoie un bolide dans la cage d'Abdoulaye Samaké dit Porato. Un splendide but qui mérite d'être montré dans les écoles de football du Mali.  La mi-temps intervient sur ce score de deux buts à zéro en faveur des blancs de Sotuba. Les poulains du président Boukary Sidibé Kolon reviennent requinqués et reprennent la maitrise du jeu en seconde période. Malgré les différents changements effectués par le coach du Club Olympique de Bamako, ils ne parviendront pas à retrouver le chemin des filets du Stade. Lamine Diawara, le buteur Stadiste corsera même l'addition à la 93è minute de jeu sur penalty. C'est sur ce score de trois buts à zéro que l'arbitre renvoie les 22 acteurs dans les vestiaires. Le Stade malien de Bamako empoche trois précieux points et s'envole doucement mais sûrement vers le titre de champion du Mali 2013. Juste après cette rencontre, la Jeanne d'Arc de Bamako  a battu l'Association Sportive de Bamako par le score d'un but à zéro, une victoire qui permettra aux hommes de Galadio de gagner quelques places tout en s'éloignant de la zone de relégation.

Moussa Samba Diallo

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

championnat

AFP

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

Foot: reprise du championnat de RDC 2 mois après sa suspension

AFP

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

Cameroun: Bell encourage l'Afrique

AFP

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

RD Congo: suspension du championnat de foot avant la fin du mandat de Kabila

national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Mali

AFP

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

Le Mali achève l'installation des chefs intérimaires dans le Nord

AFP

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

L'état d'urgence rétabli au Mali pour dix jours

AFP

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali

Avec "Lamomali", -M- déclare sa flamme au Mali