mis à jour le

Championnat national : LE STADE MALIEN SE PROMENE DEVANT LE COB

Le leader invaincu du championnat n'a fait qu'une bouchée des Olympiens étrillés 3-0 dans le match au sommet de la 20è journée. En deuxième heure, la J. A. a assuré le service minimum devant l'avant-dernier du classement, l'ASB

Le choc au sommet de la 20è journée du championnat national a tourné en faveur du Stade malien. Sans être convaincants, les Blancs se sont promenés 3-0 devant les Verts, faisant ainsi un nouveau pas vers le titre de champion du Mali. Pour ce match, le COB avait impérativement besoin de points pour garder le contact avec le Réal qui l'avait emporté 1-0 la veille contre l'USFAS. C'est raté car les pensionnaires de l'ex-Base ont été balayés par des Stadistes auréolés de leur qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions d'Afrique. Sauf catastrophe de dernière minute, on peut dire que les Blancs sont désormais assurés de remporter le titre de champion 2013. Mardi face au COB, l'entraîneur stadiste Pascal Janin a presque reconduit le onze de départ aligné contre Casa sport du Sénégal en Champion's league. Seul le défenseur central, Souleymane Konaté absent a été remplacé par Lamine Keïta. Du côté olympien, Sékou Seck a récupéré ses internationaux juniors Adama Traoré et Hamidou Traoré mais à la pointe Ismaïla Diarra a été préféré à Moriba Diop. Si les Blancs se sont largement imposés 3-0, il faut dire que la rencontre a été marquée par de multitudes fautes qui ont poussé l'arbitre central, Harouna Coulibaly à distribuer 7 cartons jaunes et un rouge pour le meneur olympien Alseny Bangoura. Aussi deux joueurs ont dû quitter leur camarades pour cause de blessure : le keeper-capitaine du Stade malien Soumaïla Diakité (15è min) et l'attaquant du COB, Moriba Diop (86è min). En l'absence de son capitaine et arrière gauche, Idrissa Sangaré buteur contre le Réal et le Djoliba, le COB est apparu très fébrile derrière. Conséquence : les Verts sont sanctionnés 57 secondes seulement après le coup d'envoi de la rencontre. Sur un contre rapide relayé par Mamadou Coulibaly, l'ancien joueur du COB, Morimakan Koïta débloque le tableau d'affichage pour le Stade malien (1-0, 1re min). Sonné d'entrée de jeu, le COB réplique. Ismaïla Diarra pénètre dans la surface stadiste et tire. Soumaïla Diakité relâche le cuir, avant de le reprendre dans les pieds de l'attaquant du COB. Malheureusement, le capitaine stadiste se blesse sur le coup et sera contraint de quitter ses coéquipiers. Après 8 minutes d'arrêt pour soigner le keeper-capitaine du Stade malien, la rencontre reprend son cours normal. Le COB prend la direction des opérations et domine légèrement son sujet. Mais en face la défense stadiste se montre intraitable. Les Blancs procèdent par des contres sur lesquels la défense olympienne ne trouvera d'autres solutions que de commettre des fautes. Conséquence : carton jaune pour Alsény Bangoura (20è min) et Boubacar S. Mariko (29 min). A 5 minutes de la pause, le Stade malien double la mise suite à un tir superbe de Mamadou Coulibaly d'environ 25 mètres qui se loge en pleine lucarne, (2-0, 40è min). Les 8 minutes du temps additionnel ne changeront rien. Le Stade tient le bon bout mais reste prudent. La remontée de l'année dernière reste vive dans les mémoires. En effet l'an passé lors de la 20è journée le Stade malien avait mené 2-0 avant de perdre 2-3 face à ces mêmes Olympiens. Au retour des vestiaires, les Verts accentuent la pression devant la cage de Ibrahim B. Mounkoro mais ne parviennent pas à concrétiser leur domination. Ils butent sur une bonne défense stadiste soutenue par les milieux récupérateurs et les joueurs de couloirs. Les pensionnaires de Sotuba feront dos rond et profitent de l'entrée de Lamine Diawara qui a cassé le rythme de la rencontre pour sortir de leur camp. Le jeu s'équilibre mais pas pour longtemps car les Verts étaient déterminés à marquer. A la 78è minute, le coup franc de l'attaquant olympien, Hamidou Traoré passe légèrement à côté. Les Stadistes eux, continuent de procéder par des contres, à l'image de cette tentative d'Abdoulaye Sissoko repoussée par le gardien, Abdoulaye Samaké (85è min). A trois minutes de la fin du temps réglementaire, les espoirs du COB s'envolent avec la sortie sur blessure de Moriba Diop. L'équipe de l'ex-Base avait déjà effectué ses trois changements et sera obligée de jouer en infériorité numérique. Dans les arrêts de jeu, Djibril S. Traoré obtient la balle du 2-1, mais il tire à côté (90è min +4). Quelques minutes, le Stade malien bénéficie d'un penalty sifflé par le référé central pour une faute peu évidente d'Alsény Bangoura sur Ibrahim Sylla. La sentence sera exécutée par Lamine Diawara qui tire du bon côté (3-0, 90è min +7). Grâce à ce succès, le leader invaincu du championnat porte son capital-point à 54 points, tandis que le COB (3è) reste bloqué à 37 unités. En 2è heure, le match des mal classés entre la J. A. et l'ASB a tourné à l'avantage de la Vielle Dame qui a assuré le service minimum face à l'équipe de Garantiguibougou (1-0). L'unique but de la partie porte la signature de Boubacar Simpara qui permet ainsi à son équipe de grignoter quelques points (21) alors que l'ASB, reste scotchée à l'avant dernière place du classement avec 17 unités.

L. M. DIABY

Mardi 9 avril au stade Modibo Keïta Stade malien-COB : 3-0 Buts de Morimakan Koïta (1re min), Mamadou Coulibaly (40è min) et Lamine Diawara (90è min +7). Expulsion de Alsény Bangoura du COB (90è min +6). Arbitrage de Harouna Coulibaly assisté de Nouhoum Bamba et Boubacar Kinta. Stade malien : Soumaïla Diakité (cap) (Ibrahim B. Mounkoro), Oumar Koné, Issiaka Samaké, Moussa Coulibaly, Lamine Keïta, Cheick M. C. Doumbia, Mandala Konté, Morimakan Koïta (Ibrahim C. Sylla), Souleymane Dembélé, Abdoulaye Sissoko, Mamadou Coulibaly (Lamine Diawara).

Entraîneur : Pascal Janin.

COB : Abdoulaye Samaké, Boubacar S. Mariko, Modibo Konté, Mamadi Sidibé, Ousmane Diarra, Waly Diabaté (Moriba Diop), Alseny Bangoura, Mamady Diané, Adama Traoré (Djibril S. Traoré), Hamidou Traoré, Ismaïla Diarra (Abdoulaye Diarra). Entraîneur : Sékou Seck. ASB-J. A. : 0-1 But de Boubacar Simpara (75è min). Arbitrage d'Amadou I. Dia assisté de Moriba Diakité et Djénébou Dembélé. ASB : Sory I. Traoré, Paul Bengué, Ibrahim S. Diakité, Idrissa F. Keïta, Daouda Camara (cap), Mamadou Bag ayoko, Daouda Fané, Moussa Camara (Zoumana Camara), Mamadou Diallo, Boubacar Sissoko, Moussa Diarra. Entraîneur : Sébastien Yodé. J. A. : Ahmadou Fofana, Youssouf Diarra (cap), Komby Keïta, Abdoulaye Ag Oyé, Soumbounou Babouya, Aliou I. Sidibé, Ibrahim Fofana, Mamadou Denon, Boubacar Simpara, Marefing dit T. Camara, Abdoulaye Kanouté (Saliou Guindo).

Entraîneur : Guéladio Nango.

L'essor

Ses derniers articles: Mopti : Transport de viande, un casse-tête sanitaire  Promotion de la femme : RACHELLE DJANGONE MIAN S’EN VA  Sécurité alimentaire : DES CEREALES A 

championnat

AFP

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

Foot: l'Algérien Mahrez élu meilleur joueur du Championnat anglais

AFP

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

Championnat d'Afrique des nations: tirage difficile pour le Rwanda

AFP

Un Nigérian devient le premier Africain

Un Nigérian devient le premier Africain

national

AFP

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

Afrique du Sud: démission du PDG du fournisseur national d'électricité

AFP

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

Éthiopie: deuil national après la mort de 52 personnes dans un festival

AFP

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

Au Kenya, le rail sonnera-t-il le glas du parc national de Nairobi?

stade

AFP

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

Côte d'Ivoire: la Chine va bâtir un stade olympique

AFP

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

CAN: faible affluence pour la 3e place au stade de Malabo

AFP

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement

Ebola: le stade de Monrovia transformé en centre de traitement