mis à jour le

Tribune de la femme : Des « secrets » pour fasciner monsieur

Maggi, bonbons...et maintenant de la poudre de plantes et de fruits rares. Ce sont là, autant de produits dits « secret de femme » que l'on trouve sur la place du marché. Son efficacité : réveiller et maintenir l'envie des relations sexuelles chez la femme, dans le seul but d'empêcher « monsieur » d'aller voir ailleurs. Nous avons rencontré Fatimata Ganamtoré, une vendeuse et spécialiste de ces produits, dimanche dernier à la FIBO.

« Le produit n'est pas efficace à 100 % », précise Fatimata Ganamtoré, vendeuse de « secret de femme », avant tout commentaire. Née d'un père burkinabè et d'une mère nigérienne, Fatimata confie qu'elle a hérité de ce commerce de sa mère. « Ma mère ne vendait que des secrets de femme, et d'hommes aussi, appelés couramment Kankankan », fait-elle savoir. Une femme d'une trentaine d'années s'approvisionne à son stand. Fatimata lui conseille d'essayer un mélange pour s'assurer de l'efficacité du produit. Elle mesure ensuite une cuillerée de chaque poudre. Elle y ajoute quelques bonbons avant d'emballer le tout dans un sachet. « Je reste convaincue qu'elle ne va pas le regretter. Ça va lui faire des effets et elle reviendra en chercher encore, indique Fatimata à sa cliente du jour. Avant elle, des filles sont revenues pour en redemander après l'avoir l'essayée la veille ».

Mais de quoi se composent les poudres souvent de couleur blanche, verte, jaune... ? demande-t-on à Fatimata ? Difficile pour elle de donner une réponse complète. La vendeuse assure qu'elles sont fabriquées à base de plantes et de fruits que l'on ne trouve qu'au Niger. Sauf que, précise-t-elle : « l'on ne peut s'assurer de maintenir son homme à 100 % en utilisant le produit ». Les femmes n'ont pas les mêmes physiologies, encore moins les mêmes désirs, ni les mêmes façons de se comporter lors des relations sexuelles (les préliminaires, l'extase...). On ne peut donc pas faire une consultation infaillible. D'où le mélange de plusieurs produits qui pourrait résoudre, sans doute, l'un des problèmes rencontrés, grâce à une prise avec du lait ou du café. Cela, parce que la femme doit savoir maintenir son homme. Ce faisant, « tous les moyens sont bons » quand ils peuvent amener monsieur à rester à la maison. Qu'en est-il alors des effets secondaires après l'utilisation de ces produits sans aucun contrôle médical ? Fatimata réplique : « Il n'y a aucun effet secondaire puisque ce sont des produits naturels sans mélange chimique. Ils peuvent être conservés pendant des mois, mais on conseille juste de ne pas les garder dans un sachet ». En outre, l'homme ne doit pas en être informé, puisque c'est un secret. Et un secret comme son nom l'indique doit être pour soi.

« Secret de femme » se vend à 5 000 FCFA. Contrairement au « Kankankan », une sorte de piment à 15 000 FCFA la boîte de Nescafé, dont Mme Ganamtoré conseille de modérer l'utilisation. Aussi, en plus d'être convaincue de ce que « secret de femme » n'est pas efficace à 100 %, elle s'est amusée à dire que la femme ne peut pas empêcher l'homme d'aller voir ailleurs. Qu'à cela ne tienne ! Il convient de mesurer les conséquences néfastes que peuvent engendrer l'utilisation de ces produits. Qu'ils soient administrés par voie orale ou vaginale, qui sait si ces produits ne provoquent pas des maladies « incurables secrètes ? ».

Bassératou KINDO

L'Express du Faso

Le Faso

Ses derniers articles: Tirage au sort des barrages de la coupe du monde 2014 :  Paroisse de Bissighin : les élèves et étudiants  Coupe OAPI : ONEA en dames et SONABHY en hommes 

tribune

AFP

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

Presse économique: La Tribune se lance en Afrique

La rédaction

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Tribune Libre. Enseignement en Algérie : Entre la qualité d’hier et la quantité d’aujourd’hui

Ecologie

L'arbre est la solution

L'arbre est la solution

femme

AFP

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"

Fatma Samoura, première femme secrétaire générale de la Fifa: "Le plafond de verre tombe"

AFP

Fespaco: Naky Sy Savané, actrice mais surtout femme africaine

Fespaco: Naky Sy Savané, actrice mais surtout femme africaine

AFP

La femme africaine

La femme africaine

secrets

AFP

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

Algérie: les services secrets passent sous le contrôle direct de la présidence

AFP

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

Scanner les pyramides d'Egypte pour découvrir leurs derniers secrets

AFP

Burundi: un journaliste arrêté puis remis aux services secrets

Burundi: un journaliste arrêté puis remis aux services secrets