mis à jour le

Showfiene-L’étape de la bouderie globale

 Ja zamen Al inchiraah …Ya lalanni ! ?

SIGMA conseil vient de publier son baromètre annuel ( 3ème vague depuis avril 2011 ) sur la perception des Tunisiens de l'état émotionnel qui prévaut dans le pays, la situation socio-économique jugée par les citoyens et quelques indicateurs sur l'état de l'opinion publique.
Il ressort essentiellement dans cette étude que les Tunisiens ne sont pas satisfaits majoritairement (80.7%) de la manière dont les affaires du pays sont gérées actuellement. Ils jugent que très majoritairement (87%) que la situation économique est mauvaise, mais la moitié d'entre eux (51.6%) considèrent que cette situation va s'améliorer dans les 12 prochains mois.
Plus de la moitié (58%) décrivent la situation financière de leur ménage détériorée. Par ailleurs, 51.1% d'entre eux (contre 41.7% en avril 2012) indiquent que la situation du pays de leur point de vue est pire que celle qui prévalait avant le 14 janvier 2011.
Les priorités du gouvernement devront être la lutte contre la cherté de la vie (49.7%) et le chômage (25.5%) bien avant la lutte contre la dette publique (5.4%) et surtout la sécurité publique (1.5%) ce qui montre qui la situation actuelle à ce niveau s'est nettement améliorée.
Un constat : une majorité de Tunisiens (70%) considèrent que la gap entre riches et pauvres en Tunisie s'est accentué et que le système économique tunisien actuel privilégie les riches et est considéré comme étant non égalitaire (69.3%).
Enfin, interrogés « Jusqu'à quel point considérez-vous, si vous êtes concerné, par la question de l'extrémisme religieux en Tunisie ses jours-ci ? », 70.4% ont répondu « Inquiets » contre 27.7% de non « Inquiets », sachant que 59.3% ont indiqué qu'ils se considèrent « très inquiets » par rapport à ce sujet.

Tunisie Focus

Ses derniers articles: Dimanche , Ban Ki-moon a reçu le rapport des enquêteurs de l’ONU en Syrie  Une météorite tombe  Journée internationale de la démocratie . Bla-bla-bla chez les arabes