mis à jour le

Macky Sall ne voulait pas d'Oumar Guèye dans son gouvernement

Après la sortie du ministre de l'assainissement et de l'hydraulique qui, contrairement à son leader, a dressé un bilan plus que positif de l'action gouvernementale au cours des douze mois d'exercice, des langues se délient. Ainsi, dans son édition de ce mercredi, L'Observateur, lu par Rewmi.com, nous apprend que Macky Sall ne voulait pas d'Oumar Guèye dans son gouvernement. L'insistance d'Idrissa Seck lui fera changer d'avis.

D'après le journal, à la suite de la victoire de Macky Sall à la présidentielle de 2012, Idrissa Seck, dans le quota réservé au parti Rewmi, propose Oumar Guèye pour occuper l'un des portefeuilles ministériels dans le gouvernement du premier ministre, Abdoul Mbaye. Le président de la République, Macky Sall, aurait rejeté la proposition de nomination ministérielle d'Idrissa Seck en la personne d'Oumar Guèye. Il avait des informations sur l'ancien président de la communauté rurale de Sangalkam qui avait eu maille à partir avec la justice dans une affaire l'opposant à l'entreprise Cge où il travaillait. Ce qui dérangeait Macky Sall qui rêvait d'avoir un gouvernement vertueux. Le président de Rewmi, Idrissa Seck insiste contre la volonté de Macky Sall qui, finalement, accepte Oumar Guèye dans le nouvel attelage gouvernemental. "Au sein de Rewmi, les responsables politiques n'étaient pas d'accord pour la nomination d'Oumar Guèye comme ministre. Car il n'est en bons termes avec personnes", avoue, dépité, un membre du Secrétariat national de Rewmi.
REWMI.COM/AW

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

gouvernement

AFP

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

Togo: l'opposition ne cède pas, le gouvernement annule une conférence internationale

AFP

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

Gabon/violences post-électorales: le gouvernement rejette toute autre "enquête internationale" que la CPI

AFP

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement

Somalie: l'attentat de Mogadiscio met en lumière la fragilité du gouvernement