mis à jour le

Pascal Janin, après Stade malien-Casa Sport : «Ça été une belle soirée pour le Stade malien»

L'entraîneur du Stade malien de Bamako, le Français Pascal Janin, s'est réjoui de la prestation de ses poulains face au Casa Sport du Sénégal, après sa qualification pour les 1/8èmes de finale de la Ligue des Champion. Dans cette interview, il revient sur le match. Lisez !

Pascal Janin

Le Katois : Le Stade malien était-il le meilleur ce soir ?
Janin : Sur les deux matches, il m'a semblé que oui, parce qu'on a marqué quatre buts et eux en ont marqué qu'un seul. Je pense que c'est l'équipe qui était la plus forte, qui s'est qualifiée. On a vu une équipe du Casa Sport qui était quand même ambitieuse et qui était venue pour attaquer, mais elle était obligée de jouer ainsi parce qu'elle avait perdu le match-aller (2-1). Quant à nous, il nous suffisait d'être bien solides défensivement pour pouvoir exploiter les contres. On a eu beaucoup d'occasions de buts et on aurait pu aggraver le score, mais je suis content de ce match et les garçons ont fait un très beau travail. Je les félicite.

Dans quel compartiment du jeu avez-vous été le meilleur ?
L'organisation défensive, en raison du fait que tous les garçons ont travaillé pour bien défendre. Les occasions, on savait qu'elles allaient venir toutes seules ou très facilement, parce que Casa Sport était obligée de se découvrir. C'est ce qui s'est produit. On aurait pu marquer quatre ou cinq buts en contres, malheureusement, on fait quelques fois de mauvais choix. Mais, je ne vais pas le reprocher aux garçons, parce que la qualification est là. Ils ont fait deux très beaux matches, tant à l'aller qu'au retour.

Nous n'avons pas vu ni de forcing, ni de débauche d'énergie. Vous conviendrez avec moi que vous avez réussi une bonne gestion du match ?   
Oui, bien géré, mais face à un football direct proposé par le Casa, il nous fallait être présent dans les duels et je félicite ma défense. Mais, tout le monde a vraiment bien travaillé : les milieux, les attaquants et les couloirs, pour concéder un minimum d'occasions, parce que Casa n'a pas eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent, alors que nous, on a eu un maximum de bonnes opportunités de marquer. Ça été une belle soirée pour le Stade malien.

Dans quel état d'esprit allez-vous aborder les huitièmes de finale contre le Coton Sport de Garoua ?
Je ne sais pas. L'état d'esprit, il est là et on ne peut pas le changer. On va garder ce qui fonctionne depuis le début de la saison. L'état d'esprit n'est surtout pas à remettre en cause. On peut changer des détails au niveau tactique des joueurs dans certains postes, si non l'état d'esprit, on ne va pas le changer.
Propos recueillis par Mass

Compétition africaine de clubs
Le Stade passe ; l'US Bougouni, les Onze Créateurs et le Djoliba restent à quai !

Le Stade Malien  de Bamako

Le Stade Malien de Bamako

Le week-end dernier a été marqué par le 1/16ème de finale retour des compétitions africaines de clubs. Sur quatre représentants, seul le Stade malien de Bamako a pu valider son ticket pour les huitièmes de finale.
Le miracle ne s'est finalement pas produit pour le Djoliba (Ligue des Champions) et l'US Bougouni et Onze Créateur (Coupe de la Confédération). C'est Onze Créateur qui a ouvert le bal, vendredi, face à l'Etoile Sportive du Sahel de Sousse. Les nôtres, défaits à l'aller (2-1), avaient besoin d'une victoire avec le minimum (1-0). Baye Ba et ses poulains se sont faits battre (3-2), hypothéquant leurs chances de jouer les huitièmes de finale pour une première campagne africaine. Après les Onze Créateurs, ce fut le tour de l'US Bougouni, battu (4-0) à l'aller à Luanda  par Recreativo Da Caala, de se faire éliminer. Ils ont été défaits à Bamako par (2-0). Le troisième club malien éliminé, fut le Djoliba AC. Finaliste de la Coupe des Confédération l'année dernière, les Rouges de Hérémakono sont sortis de façon prématurée par Saint Georges d' Ethiopie. Accroché à Bamako (1-1), Saint Georges, victorieuse à l'aller (2-0), s'est qualifiée pour le 1/8ème de finale de la Ligue des Champions.
La satisfaction du week-end est venue du côté de Sotuba. Les Blancs et Bleus du président, Boukary Sidibé «Kolon» ont été les seuls à valider leur ticket. Ce succès du Stade malien n'est pas surprenant, tant les responsables dudit club sont en train de mettre tout en ½uvre pour qu'il soit une référence en Afrique. Depuis quelques années, ce club s'est inscrit dans cette dynamique de modernisation et de perfectionnement. Kolon ne lésine pas sur les moyens. Il recrute régulièrement des entraîneurs français ; les équipes adverses sont supervisées dans le plus petit détail ; les joueurs sont mis dans les conditions optimales pour être plus compétitifs.
Les Blancs qui ont écarté les Sénégalais de Casa Sport en réalisant deux belles victoires (2-1) à Dakar et (2-0) à Bamako, affronteront les Camerounais de Coton Sport de Garoua, en huitième de finale.
L'année dernière, l'équipe avait échoué à cette phase devant Al Ahly d'Egypte. Mais, les Blancs étaient parvenus à sauver leur saison en jouant la phase de poules de la Coupe de la Confédération. Une élimination qui est restée au travers la gorge des dirigeants du Stade malien de Bamako, ont tiré les enseignements nécessaires.
M. DIALLO    

Mali Web

Ses derniers articles: Atelier de concertation du HCR sur le retour des réfugiés et déplacés du Mali : Les acteurs en conclave pour la facilitation du processus  ORTM / Journal TV 20h du 15 Septembre 2013  L’étrangleur de Bagadadji étranglé 

stade

AFP

Bousculade meurtrière en Angola: des failles dans la sécurité devant le stade

Bousculade meurtrière en Angola: des failles dans la sécurité devant le stade

AFP

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

Egypte: dix peines de mort confirmées pour des émeutes dans un stade

AFP

Angola: 17 morts dans une bousculade dans un stade

Angola: 17 morts dans une bousculade dans un stade

sport

AFP

Plus rapides que les valides, les jumeaux Baka repoussent les limites du sport paralympique

Plus rapides que les valides, les jumeaux Baka repoussent les limites du sport paralympique

AFP

Canal+ renforce son offre TV en Afrique en misant sur le sport

Canal+ renforce son offre TV en Afrique en misant sur le sport

Engagement

La Fondation Mohamed Benjelloun, la passion de la paix

La Fondation Mohamed Benjelloun, la passion de la paix

été

AFP

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

Nigeria: "Nous n'avons été chassés de nulle part", affirme le chef de Boko Haram

AFP

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

CAN-2017: pour Joseph-Antoine Bell, le tirage "n'a jamais été aussi bon" pour le Cameroun

AFP

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts

Mali: libération d'un animateur radio dont la détention a été marquée par de violents heurts