mis à jour le

APRES QUATRE ANS DE PREVENTIVE : Abdoulaye Diop est acquitté du crime de trafic de drogue


En détention depuis mars 2009, pour trafic international de chanvre indien, Abdoulaye Diop a été acquitté. Il faisait face à la cour d'assises de Dakar, dans le cadre de sa première session de l'année.
Les faits remontent au 27 février 2009. Ce jour-là, à hauteur du passage à niveau menant vers les HLM Rufisque, des éléments de la brigade maritime des douanes aperçoivent, au cours d'une patrouille, deux hommes ramassant des colis vraisemblablement jetés du train ''Express Bamako-Dakar'', qui venait d'entrer en gare. Ayant senti la présence des douaniers, ils prennent la fuite, à bord d'une Mercedes, abandonnant sur place les paquets qui se révéleront contenir du chanvre indien.
Poursuivant les fuyards, les soldats de l'économie aperçurent un véhicule se diriger vers les HLM Rufisque, avant de stationner en face de la caserne des sapeurs-pompiers.
Le nommé Abdoulaye Diop qui en est descendu, disant exercer le métier de boucher, a été placé sous mandat de dépôt, pour trafic international de chanvre indien et contrebande.
Devant la barre, l'accusé a catégoriquement nié les faits, prétendant avoir déposé une copine aux HLM Rufisque. «A hauteur du passage à niveau, je suis sorti de ma voiture pour uriner, le temps que le train passe. C'est ainsi que j'ai aperçu deux hommes poursuivis par d'autres. Les douaniers m'ont trouvé sur place et m'ont demandé si j'étais avec les hommes qui fuyaient, avant de me conduire à la brigade», dira le mis en cause, précisant ne pas connaitre les malfrats.
Des aveux qui ne semblent en rien changer la position de l'avocat général, selon qui, Abdoulaye Diop «était bien venu récupérer les colis de chanvre indien». «L'accusé est de mauvaise foi mais, les faits sont établis et ne font l'objet d'aucun doute», déclarera Amadou Seydi, le parquetier général, avant de requérir 10 ans de travaux forcés et 20 millions de francs CFA d'amende.
L'avocat de la défense, Me Maimouna Dièye, a souligné que, depuis le début de la procédure, l'accusé ayant toujours nié les faits, on n'a pu résoudre le problème d'imputabilité des faits. Son confrère, Me Ibrahima Mbengue, s'inscrira dans son paradigme, avant qu'ils ne plaident l'acquittement et la restitution de son véhicule.
Requête à laquelle accédera la cour.
Yandé DIOP
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

crime

AFP

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

Afrique du Sud: le fils d'une riche famille revient sur les lieux du crime

AFP

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

Corruption, politique et meurtre: anatomie d'un crime kényan

AFP

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation

Les destructions de Tombouctou sont un crime de guerre, assure l'accusation

trafic

AFP

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

Ouganda: enquête Fifa pour trafic de billets contre le président de la Fédération

AFP

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

A Agadez, au Niger, l'interdiction du trafic des migrants passe mal

AFP

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

Calabar, des marchés d'esclaves au trafic de migrants

drogue

AFP

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Tanzanie: les employés d'une morgue éventrent la "mule" pour voler sa drogue

Peuple de l'herbe

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

Les fumeurs algériens se lamentent de la pénurie de cannabis

AFP

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé

Bénin: l'homme d'affaires béninois Sébastien Ajavon impliqué dans un trafic de drogue présumé