mis à jour le

Hanovre : Mame Biram Diouf crache sur un salaire annuel de 2 millions d'euros.



Mame Biram Diouf veut, à tout prix, quitter Hanovre, la saison prochaine. L'attaquant international sénégalais à qui ses dirigeants ont proposé une deuxième offre de prolongation de contrat, avec à la clé, un salaire annuel de 2 millions d'euros, a refusé de poursuivre l'aventure chez les Roten.

Les jours de Mame Birame Diouf à Hanovre semblent désormais être comptés. L'attaquant sénégalais ne souhaite plus rester longtemps, chez les Roten où il est sous contrat jusqu'en 2014.

Après une première tentative de ses dirigeants de le retenir, l'ex-attaquant de Manchester United a encore campé sur sa position, selon un site spécialisé anglais
En effet, Mame Birame Diouf a, une nouvelle fois, craché sur la proposition qui lui est faite de prolonger le bail avec Hanovre. Même une revalorisation salariale importante de 2 millions d'euros par an n'a pu convaincre le joueur sénégalais et son agent de poursuivre l'aventure.
Le président d'Hanovre, Martin Kind, affirme selon Bild «que les pourparlers ont montré qu'il n'y aurait pas de prolongation de contrat rapidement. Nous sommes assez éloignés des souhaits des uns et des autres. Ils souhaitent sonder le marché».
Des lors, ce double refus de Diouf de prolonger à Hanovre en dit long sur ses velléités de départ.
L'attaquant vedette de H96, qui est arrivé en janvier 2012, en provenance de Manchester United, contre 1,8 millions d'euros, est notamment courtisé par le Borussia Dortmund qui veut en faire un renfort offensif pour la saison prochaine.
Amadou lamine MBAYE
REWMI QUOTIDIEN

Rewmi

Ses derniers articles: Remaniement ministériel du 1er Septembre : Comment Mimi Touré a court-circuité Eva Marie Coll  Aliou Cissé:  Nécrologie- Décès du journaliste Abdoulaye Sèye 

salaire

AFP

Bissau: accord entre l'Etat et des syndicats pour une hausse du salaire minimum

Bissau: accord entre l'Etat et des syndicats pour une hausse du salaire minimum

AFP

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

Salaire impayés: Luanda paralysée par une grève des transports publics

AFP

Tunisie: des centaines de manifestants réclament une augmentation de salaire

Tunisie: des centaines de manifestants réclament une augmentation de salaire