mis à jour le

Kamel Eddine Fekhar et ses 7 compagnons repassent devant le magistrat instructeur

Une semaine après avoir été remis en liberté provisoire -- après que la Chambre d'accusation près le tribunal de Ghardaïa eut annulé la décision de la juge d'instruction qui avait prononcé leur mise sous mandat de dépôt pendant

Liberté Algérie

Ses derniers articles: L'économiste Salah Mouhoubi n'est plus  “Il n’y a plus de communes endettées, mais des communes mal gérées”  Sahli appelle les jeunes