mis à jour le

MDTDM : Pour soutenir Dioncounda et le Mali

Les membres du Mouvement Dioncounda Traoré pour le Développement du Mali (MDTDM) ont organisé, le 4 Avril 2013, à leur siège, une conférence de presse pour expliquer leurs points de vue sur la situation actuelle que nous traversons. Elle était animée par Moussa Koné, président du MDTDM.

Moussa Koné,

Selon Moussa Koné, président du MDTDM, l'objectif est d'appuyer et d'accompagner le Pr Dioncounda , Président de la république, dans l'accomplissement de ses principales missions à savoir la restauration de l'intégrité territoriale du pays , l'organisation d'élections libres et transparentes, l'aide à l'assistance humanitaire et sociale des populations en difficultés, la formation et l'information des citoyens en faveur d'élections crédibles.
«La promotion de la paix et de l'amitié entre les peuples, l'éducation à la citoyenneté, la sauvegarde de nos langues et de nos cultures, le développement des infrastructures sociales, entre autres, sont également importants », a-t-il indiqué. Le conférencier a ajouté que cette phase ultime exige une mobilisation générale fondée sur le caractère laïc de notre république. Pour lui, il appartient aux maliens de bonne volonté dans, un élan patriotique et de solidarité, de poser des actes qui puissent concourir non pas seulement à préserver l'intégrité territoriale, mais aussi à apporter des actions innovantes en faveur de la réconciliation des esprits et des c½urs. Et c'est pourquoi, le MDTDM, avec ses jeunes et ses femmes, soumettra dans un proche délai, aux plus hautes autorités, un document de sa vision, issu des réflexions à l'interne du mouvement, dans la perspective de la promotion de la réconciliation nationale.
Le MDTDM révèle aux différentes autorités des villes du Nord de notre pays, notamment à la Commission de réconciliation et de dialogue, qu'un projet d'activités du mouvement sur le terrain sera très prochainement soumis à leur approbation.
Répondant aux questions des journalistes, parlant des élections, le conférencier a dit croire à leur tenue, car tous les partenaires l'ont décidé pour juillet 2013. Pour lui, le MNLA a mal réfléchi en s'attaquant aux Maliens ; ce groupe terroriste est à la base de la crise que nous traversons actuellement. Le président du MDTDM a fini en disant que leur objectif principal est la réussite totale de la transition.

   Lassana

Mali

AFP

Réfugiés

Réfugiés

AFP

Les opposants

Les opposants

AFP

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises

Mali : cinq jihadistes tués par les forces françaises